KALIUM MURIATICUM

Granule - Kalium muriaticum

KALIUM MURIATICUM : indications et posologie

KALIUM MURIATICUM médicament homéopathique est préparé à paretir de Chlorure de potassium dilué-dynamisé. 
Le chlorure de potassium est naturellement présent dans notre organisme, notamment dans le sang, les muscles, le tissu nerveux

Type Sensible KALIUM MURIATICUM

Kalium muriaticum un médicament homéopathique d'action limitée. Le sujet est plutôt maigre, sec et sensible au froid

Mots clés : trompe d'eustache - sécrétions visqueuses - otite séreuse

Indications 

Ce médicament homéopathique est particulièrement indiqué lorsque les secrétions sont épaisses, visqueuses, blanches que ce soit au niveau des muqueuses et des séreuses... mais aussi lors de fausses membranes du pharynx, otites tubaires, cryptes amygdaliennes... Kalium muriaticum est intéressant en présence de toux sèche (spasmodique avec expectoration difficile, épaisse, visqueuse), d'éruption cutanée squameuse et sèche

KALIUM MURIATICUM en ORL

  • Inflammation chronique de l'oreille moyenne avec catarrhe tubaire. Baisse intermittente de l'audition avec « bruits d'oreille ».
  • Otites séreuses s'accompagnant de catarrhe tubaire (complémentaire, MERCURIUS DULCIS)
  • Inflammation des amygdales avec cryptes et caseum, dépôts grisâtres de mauvaise odeur.
  • Rhinopharyngite, avec écoulement blanc et glaireux, sensation de plénitude et bruits de craquements dans les oreilles quand on se mouche.
  • Toux avec émission de crachats blancs et visqueux : toux de bronchites, pneumonie, asthme...
  • Angines avec dépôts blanchâtres sur les amygdales.

KALIUM MURIATICUM en rhumatologie

  • Oedèmes chroniques sur articulations, épanchements (complémentaire, BRYONIA ).

Modalités

Aggravation

  • Par temps froid,
  • Par l'humidité.
  • Par les aliments gras

Amélioration

  • Par la chaleur sèche, les applications chaudes et sèches

Posologie de Kalium muriaticum

Par exemple :

  • En 7 CH, deux prises par jour, par 3 granules sur les otites séreuses.
  • En 7 à 9 CH sur les amygdalites, à la même posologie .

☛ En savoir plus sur les posologies en homéopathie 

Modifié le: 
06/11/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 6/01/2014

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

Bibliographie
  • Guermonprez/Pinkas/Torc, Matière médicale homéopathique, Editions Similia (4 mars 2017), ISBN : 978-2842510718
  • H. Voisin, Matière médicale du praticien homéopathie, Éditions Narayana (15 décembre 2015), ISBN : 978-3955820183
  • Charette, Matière médicale pratique, Editions Similia (9 juin 2000), ISBN : 978-2842510176
  • Boericke , Matière médicale, Editions Similia; Édition : 9e éd. (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928994
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • D. Grandgeorge, L’esprit du remède homéopathique : Ce que le mal a dit, Editions Narayana (8 mars 2016), ISBN : 978-3955821036
  • H. Allen, Matière Médicale de la fièvre, Similia (18 avril 1996), ISBN : 978-2904928550
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • J.Jouanny, J.B. Crapanne, H.Dancer, J.L. Masson, Thérapeutique homéopathique Possibilités en pathologie chronique, Ed. CEDH (15 février 2011), ISBN : 978-2915668575
  • M. Guezmonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • M. Busser, F. Chefdeville, J.M. Cousin, P. Desorbeau, J. Lambert, J. Merckel, J. Nougez, Homéopathie : Les relations médicamenteuses, Editions CEDH (4 novembre 2017), ISBN : 978-2915668803
  • A. Coulamy, C. Jousset, Basses dilutions et drainage en homéopathie, Editions Similia (1 janvier 2002), ISBN : 978-2842510343
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999