Juglans regia - Noix, noyer en phytothérapie

juglans regia,noix1

Le noyer est cultivé pour ses fruits et aussi pour ses feuilles aux propriétés astringentes, antiparasitaires....

Botanique

  • Nom commun : Noyer
  • Nom botanique : Juglans regia
  • Famille : Juglandaceae

Cet arbre magnifique est originaire de Perse. Il a été introduit peu avant l’ère chrétienne par les romains. Il peut atteindre jusqu'à 25 mètres de haut et perdurer près de 400 ans. Il s'acclimate partout dans les régions tempérées. Très sensible au froid, il ne fructifie qu'une année sur deux dans les régions au climat un peu rude. Il n'apprécie pas l'air stagnant et humide. Le noyer nuit aux plantes qui poussent à son voisinage. La pluie, en dégouttant sur ses feuilles et son écorce, emporte avec elle un composé, la JUGLONE, qui s'oxyde une fois au sol. Cette substance inhibe la germination des graines et perturbe la croissance des autres plantes.

Le noyer porte deux sortes de fleurs qui se développent tardivement, en mai juin, en même temps que les jeunes feuilles. Des fleurs mâles, verdâtres groupées en chaton et des fleurs femelles qui se trouvent à l’extrémité des rameaux. Ses fruits les noix sont des drupes dont le péricarpe est vert et charnu (le brou) et l’endocarpe dur avec 2 valves (la coque).

Parties actives

En phytothérapie on utilise les feuilles, l'écorce, les bourgeons, les chatons, le brou et le fruit.

La feuille est riche en

  • Tanins de type galliques et catéchiques
  • Naphtoquinone : juglone, hydrojuglone, plumbagine
  • Flavonoïdes : quercétom, kaempférol
  • Acides phénols
  • Acide ascorbique
  • Huile essentielle : 0,01 à 0,03%, le composé principal est le germacrène D, on trouve aussi du béta-caryophyllène, béta-ocymène, béta-pinène, limonène. Elle serait antifongique et bactéricide mais n’est pas utilisée.

La noix est riche en

  • AGMI et AGPI : Omega 3 (12%), oméga 6 (50%) oméga 9 (15 à 23%)
  • Tanins
  • Acides phénoliques
  • Protéines, glucides, adénosine et adénine
  • Vitamine : E (24,7ml/100g), B1 (0,34mg/100g), B2 (0,12mg/100g), B3, B5, B6
  • Sels minéraux : Potassium (544 mg/100g), Phosphore (409 mg/ 100g), Magnésium (159 mg/100g), Calcium (87 mg/100g), Zinc (27 mg/100g).
  • Sérotonine

Propriétés thérapeutiques

La feuille

  • Astringente et cicatrisante via les tanins
  • La juglone  à des propriétés antiseptiques et kératinisantes, elle est aussi anti-tumorale et cytotoxiques sur certaines cellules du cancer du poumon.
  • Légèrement hypoglycémiante
  • L’huile essentielle est antifongique et bactéricide

Les feuilles de noyer ont globalement une action astringente, tonique, stimulante sur le plan digestif et hépatique, antiseptique et vermifuge.

La noix

  • La noix est indiquée pour combattre l'hypercholestérolémie et prévenir les accidents cardio-vasculaires. Une portion de 30g de noix réduit le cholestérol total et LDL.
  • Elle est riche en acides gras essentiels, dont les bienfaits sont multiples, notamment au niveau de la peau et dans le domaine de l'allergie.
  • Riche en vitamine E, la noix a une action antiradicalaire importante, et aide à lutter contre les effets du vieillissement. Son activité est proche de celle de la superoxyde dismutase, elle est aussi anti-athéromateuse et stimule les ostéoblastes.
  • Enfin, la noix fournit des protéines, des vitamines B1, B2 pour l'équilibre du système nerveux, des fibres indispensables au transit intestinal et à la prévention du cancer du colon, du potassium, et surtout du magnésium. 

L’huile de noix

  • hypocholestéolémiante, hypotriglycéridémiante, anti-inflammatoire, anti-agrégant plaquettaire

L’écorce

  • L’extrait d’écorce de noix est antibactérien vis à vis de bactéries Gram+ et Gram-,
  • Cet extrait est aussi antifongique et prévient l’apparition de la plaque dentaire

Indications

De la plante entière

Voie interne

  • dépuratif, anthelminthique,
  • adjuvant dans les maladies dermatologiques,
  • antidiarrhéiques
  • insuffisance veineuse et hémorroides

Voie externe 

  • acné, impétigo, eczema, ulcérations,
  • hyperhydrose (transpiration excessive des mains et des pieds),
  • antipelliculaire

De la noix et de l’huile de noix

  • Hypercholestérolémie, hypertriglycéridémie, hyperlipidémie
  • Athérosclérose
  • Ostéoporose

Du Bourgeon (macérats glycérinés, Gemmothérapie)

  • Diarrhées post antibiotiques, restauration de la flore intestinale
  • Pancréatite chronique
  • Suppuration chronique des muqueuses respiratoires, urologiques, dermatologiques, gynécologiques, ORL. Les bourgeons de noyer seront donc indiqués dans les bronchites chroniques non obstructives, les pyelonéphrites chroniques, les cystites chroniques, l’impétigo, les otites chroniques supurées

De la peau entourant le péricarpe : 

  • En médecine anthroposophique, la teinture est utilisée pour la prise en charge de la constipation, notamment de la femme enceinte

Comment utiliser la plante

Voie orale 

  • Gélules, tisanes, extraits fluides ou comprimés
  • Teinture mère de feuille et de péricarpe du fruit
  • Macérat glycériné de bourgeon
  • Décoction à raison de 1,5g par tasse 1 à 3 fois par jour

Voie locale

  • Des compresses imprégnées à raison de 5g pour 200ml

La Noix

Les noix se consomment fraîches ou sèches.

La noix fraîche est récoltée à maturité, séparée de son enveloppe (le brou, dont on tire une teinture) et vendue immédiatement. La vente de la noix fraîche est légalement limitée à la période septembre octobre. La noix fraîche est plus riche en eau (30 %) que la sèche et n'est pas traitée avant commercialisation. Elle se déguste avec du pain, du vin et du fromage. Le gourmet retirera la petite peau qui la protège ; elle est ainsi délicate, parfumée et croquante.

Fraîches ou sèches elles sont riches en graisse dont on fait une huile de grande qualité. Les noix sèches sont récoltées fin octobre et séchées (au soleil ou dans des hangars bien ventilés ou des séchoirs). Elles sont ensuite conservées à l'abri de la lumière.

 

 

 

Nom latin: 
Juglans regia
Nom usuel: 
Noix, noyer
Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Séverine - Dr en Pharmacie - 7/11/2010

À propos de l'auteur

Séverine Dewally, Docteur en pharmacie, spécialisée en homéopathie,  nutrithérapie, phytothérapie et aromathérapie.

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999