Impétigo, les possibilités en homéopathie et en phytothérapie

Expert

viola-tricolor

Le traitement de l'impétigo en homéopathie

Dans les cas d’impétigo bénin, les soins locaux peuvent s’avérer suffisants, mais associer un traitement homéopathique peut en raccourcir l’évolution et en atténuer les symptômes.

 

Rappels

L’impétigo est une infection bactérienne de la peau, extrêmement fréquente chez l’enfant. Elle est due à un staphylocoque doré et/ou un streptocoque et elle est non immunisante. La transmission de la bactérie par contact direct avec les lésions est à l'origine de petites épidémies dans les collectivités. Très fréquente et très contagieuse chez l’enfant, l‘impétigo n’est en aucune façon liée à un défaut d’hygiène ; lorsqu’elle est observée chez un adulte, il faut systématiquement rechercher une lésion dermatologique préexistante. L'impétigo peut apparaître principalement sous deux aspects.

L'impétigo croûteux

C'est la forme la plus commune d'impétigo chez l'enfant. Les lésions se forment sur une peau saine ou sur des lésions cutanées préexistantes qui s'infectent suite au grattage (impétiginisation). Le plus souvent, l'impétigo apparait d'abord autour des orifices (narines, bouche, anus). Mais il peut s'étendre rapidement au cuir chevelu et au reste du corps. Des vésicules (petites bulles) naissent et se transforment rapidement en pustules. Ces dernières se rompent, et libèrent un liquide qui forme une croûte en séchant. Elles sont dites « mélicériques » (aspect comme du miel). Les croûtes sont entourées d’une zone inflammatoire. L’enfant n’a pas de fièvre.

L'impétigo bulleux

Il s'agit de la forme observée chez le nourrisson. Les lésions surviennent le plus souvent sur le tronc, le périnée ou les extrémités des membres. Elles sont constituées de bulles molles, transparentes, d’un à deux centimètres et entourées d'un halo rouge. Elles persistent pendant deux à trois jours, puis se rompent. L'impétigo bulleux peut être associé à un peu de fièvre, à une diarrhée et à une fatigue. Il est plus contagieux que l'impétigo croûteux.

Ce qu’il faut rechercher

  • Des lésions préexistantes au niveau de la peau.
  • Une infection nasale qui peut se propager sur la peau par auto-contamination
  • Un déficit immunitaire en cas de lésions étendues

Les complications

Épidermolyse, ecthyma ne seront pas abordés ici.  

Les traitements conventionnels

Pour les cas bénins, un traitement local sera généralement prescrit : par exemple, préparation de Dalibour à base de cuivre, à visée antiseptique et pour ramollir les croûtes, plus des topiques antibiotiques.   En cas d’extension, une antibiothérapie par voie générale sera ajoutée.

 

Impétigo et homéopathie

Les soins locaux

Ils peuvent suffire en cas d’atteinte limité, avec par exemple :

  • Désinfecter au moyen de compresses imbibées de CALENDULA en teinture-mère diluée au 1/10 dans de l’eau préalablement bouillie puis refroidie.
  • Puis appliquer une pommade au Calendula.

Médicaments homéopathiques

Ils se prennent à raison de 3 à 5 granules, toutes les 2 heures en aigu, espacer dès amélioration. 

Au stade des vésicules

Au stade des pustule et croûtes

  • ANTIMONIUM CRUDUM 4 à 5 CH : c’est le premier médicament homéopathique à ce stade, croûtes jaunâtres. L’impétigo s’accompagne souvent d’une poussée d’eczéma.
  • CICUTA VIROSA 4 à 5 CH : avec suintement abondant et épais.
  • HEPAR SULFUR 4 à 6 CH : en cas de supputation traînante, attention, à manier avec précaution, la hauteur de dilution doit être déterminée par le spécialiste.
  • GRAPHITES 5 à 6 CH : avec suintement épais et gluant.

Ajouter selon la localisation

   

Modifié le: 
26/07/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : - 27/01/2016
Bibliographie
  • D. Demarque, J. Jouanny. Poitevin, Y. Saint-Jean, Pharmacologie et matière médicale homéopathique, CEDH, 3e édition (1 octobre 2009), ISBN : 978-2915668391
  • P. Popowski, Pédiatrie et homéopathie, Ed. Le Manuscrit (10 février 2012), ISBN : 978-2304039405
  • J. Lamothe, Homéopathie pédiatrique, Editions Similia, 14 janvier 1997, ISBN : 978-2842510039
  • H. Voisin, Matière médicale du praticien homéopathie, Éditions Narayana (15 décembre 2015), ISBN : 978-3955820183
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • D. Grandgeorge, L’homéopathie exactement, Editions Narayana (23 mai 2016), ISBN : 978-3955820817
  • R. Sananès, Homéopathie et langage du corps, ED. Le Grand livre du mois (1998), ISBN : 978-2702825112
  • J.E. Poncet, Homéopathie pédiatrique : Thérapeutique en pathologie aiguë, Editions Boiron (31 mai 2002), ISBN : 978-2857420767
  • J.E. Poncet, Homéopathie pédiatrique : Psychopathologie, Editions Boiron (7 janvier 1994), ISBN : 978-2857421085
  • J.Jouanny, J.B. Crapanne, H.Dancer, J.L. Masson, Thérapeutique homéopathique Possibilités en pathologie chronique, Ed. CEDH (15 février 2011), ISBN : 978-2915668575
  • M. Guermonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • J.F.Gouteyron, G. Legrand, J. Mouillet , L'homéopathie en première intention : Application à l'ORL, Editions Boiron (28 juin 2017), ISBN : 978-2857421405
  • 
F. Chefdeville, J.E. Poncet, Pratique homéopathique en allergologie, CEDH (1 janvier 1995), ISBN : 978-2857421153

  • M. Busser, F. Chefdeville, J.M. Cousin, P. Desorbeau, J. Lambert, J. Merckel, J. Nougez, Homéopathie : Les relations médicamenteuses, Editions CEDH (4 novembre 2017), ISBN : 978-2915668803
  • 
J. Barbancey, Pratique homéopathique en psychopathologie, Editions Similia (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928178
  • 
P. Popowski, La peau chez l’enfant en homéopathie, Editions Similia (12 juin 1996), ISBN : 978-2842510015
  • 
V. Baumann, Homéopathie pratique : Le guide pour toute la famille, Larousse (21 mars 2018), ISBN : 978-2035948656
  • L. Pommier, Dictionnaire homéopathique, Le Livre de Poche (1986), ISBN : 978-2253038153
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999