La fabrication des huiles essentielles HECT

Flacons d'huile essentielle
La distillation

Les Huiles Essentielles Chémo Typées ou HECT sont les seules à pouvoir être utilisées à des fins médicales

Les huiles essentielles sont reconnues depuis les débuts de l’humanité pour leur parfum, leurs vertus cosmétique et thérapeutique. De nos jours l’aromathérapie, branche de la phytothérapie, correspond à l’utilisation médicale des huiles essentielles.

Les huiles essentielles, quelques généralités

L’huile essentielle est un extrait aromatique et volatile de plante, très concentré et de composition complexe, extrait par distillation ou par expression. En général, une seule partie de la plante produit de l’huile essentielle ou de l’essence :

  • la feuille chez l’Eucalyptus,
  • la fleur chez la Camomille,
  • le zeste chez le citron…

Lorsque différentes parties d'une même plantes donnent des huiles essentielles, celles-ci auront des propriétés et des noms différents.

  • La fleur d’Oranger amer donne l’huile essentielle de Néroli,
  • la feuille celle de Petit Grain Bigaradier,
  • le zeste celle d’Orange.

Il faut aussi des quantités variables de plantes pour obtenir la même quantité d’huile essentielle. Pour un litre d'huile essentielle, il faut :

  • 150 kg de fleurs de lavande
  • 4 tonnes de pétales de rose !

Ce qui explique les écarts de prix, parfois conséquents, entre les huiles.

Comment fabrique-t-on les huiles essentielles ?

Pour obtenir une huile essentielle, il existe deux procédés :

La distillation

La distillation Cette méthode consiste à faire passer de la vapeur d’eau à basse pression à travers la plante aromatique placée dans une cuve. La vapeur d’eau, chargée en molécules aromatiques se condense. Le liquide aboutit dans un essencier : l’huile essentielle, de densité inférieure à celle de l’eau, surnage sur l’eau de distillation que l’on appelle aussi hydrolat de la plante ou eau florale. Pour avoir une huile essentielle de qualité, il faut respecter un temps minimum de distillation (1 heure pour le lavandin, 4 heures pour le clou de girofle…).

L’expression à froid

Cette méthode n'est utilisée que pour les agrumes, elle consiste à presser le zeste pour obtenir l’essence contenue à l’intérieur.

Qu'est-ce qu'une huile essentielle HECT

Une huile essentielle est constituée de dizaines de principes actifs dont la nature et les proportions, propre à chacune, déterminent les indications, les champs d’action et les précautions d’emploi. Cette composition change selon la plante, la partie de la plante, mais aussi du lieu où a poussé la plante, du climat, de la façon dont a été cultivée et distillée la plante. Pour être sûr d’utiliser une huile essentielle de bonne qualité, on doit pouvoir s’assurer de plusieurs critères définis par AFSSAPS

  • La dénomination botanique : l’identification précise se fait avec son nom latin en précisant le genre, l’espèce voire la famille et ce afin d’éviter les confusions. Ex : le Romarin : Rosmarinus officinalis
  • L’origine géographique : une même plante peut conduire à des huiles essentielles de composition et donc d’activités différentes et ce en fonction du climat, de l’altitude, du sol ou de l’ensoleillement. Le Romarin peut provenir du Maroc, d’Espagne, de Corse
  • Le mode de culture : sauvage, biologique ou traditionnel
  • La partie de la plante : pour obtenir l'huile essentielle de Romarin nous utiliserons les rameaux.
    • La fleur d’Oranger amer donne l’huile essentielle de Néroli,
    • la feuille d'Oranger celle de Petit Grain Bigaradier,
    • le zeste d'orange donne l'huile essentielle d’Orange.
  • Le chémotype : est le résumé des molécules actives et majoritaires que contient l’huile essentielle. Il permet donc de distinguer et de caractériser les huiles essentielles issues d’une même espèce. Il en garantit l’origine, la qualité, l’activité.
    • Huile essentielle de Romarin 1,8 : 1,8 cinéole, camphre (>12%)
    • Huile essentielle de thym : on distingue le chémotype : linalol peu toxique et facile à utiliser, thymol : hépatotoxique et dermocaustique, carvacrol, thujanol, géraniol ou encore paracymène soit un total de 6 chémotypes différents donc 6 huiles essentielles différentes.

Les huiles essentielles renseignant ces critères sont dites Huiles Essentielles Botaniquement et Biochimiquement Définies ou Huiles Essentielles Chémo Typées (HECT). Ce sont les seules aptes à être utilisées à des fins médicales.  

L.Z préparatrice en pharmacie

Pharmacie Centrale - Nice

Pharmacie spécialisée en aromathérapie, phytothérapie et homéopathie. Nous réalisons, dans notre laboratoire et dans la journée suivant la commande, toutes les préparations magistrales homéopathiques comme celles à base d’huiles essentielles.

Modifié le: 
19/06/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : - 5/04/2016
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999