Homéopathie et troubles du sommeil chez l’enfant


Les troubles du sommeil chez les enfants peuvent très vite devenir alarmants. Pour cela, il est important de trouver le traitement qui convient. En la matière, l’homeopathie sommeil enfant révèle son efficacité en tous points.

L’homéopathie sommeil enfant : le remède parfait contre les difficultés d’endormissement

Les difficultés d’endormissement se font remarquer de deux manières différentes. Soit votre enfant n’arrive pas à retrouver le sommeil au coucher, soit il se réveille au milieu de la nuit sans pouvoir renouer avec le sommeil. Dans l’un ou dans l’autre cas, il urge d’opter pour un traitement afin d’éviter des symptômes plus graves à l’avenir. Ainsi, l’homeopathie sommeil enfant se positionne comme un des meilleurs traitements qui s’offrent à vous. Plusieurs raisons justifient cette position.

D’abord, les médecins qui maîtrisent ces types de traitement sont capables de mettre en place la solution idéale pour répondre aux exigences de l’organisme de votre enfant. Toutefois, l’efficacité de l’homeopathie sommeil enfant est beaucoup plus liée à l’amélioration des conditions d’hygiène de l’environnement de vie de l’enfant. Ainsi, votre enfant pourra voir sa qualité de sommeil s’améliorer et jouir d’une durée plus longue afin de mieux se porter. Même si ce mal est fréquent chez les enfants, l’homéopathie sommeil enfant, compte tenu de ses résultats, vous garantit la pleine santé de votre enfant.

Les terreurs nocturnes et l’homéopathie sommeil enfant

La terreur nocturne chez l’enfant peut être définie par de violents mouvements au cours de son sommeil. Parfois, une situation de terreur nocturne chez un enfant peut être accompagnée de somnambulisme. Pour apaiser ce mal, vous avez plusieurs médicaments qui sont proposés à travers l’homéopathie. Cela dit, l’homeopathie sommeil enfant est aussi efficace pour permettre à votre enfant de ne plus se faire du mal en pleine nuit. Pour de nombreux spécialistes, traiter un mal par le mal est la solution idéale. C’est d’ailleurs ce que proposent les spécialistes qui suggèrent le traitement à l’homéopathie.

Il faut noter que ces symptômes peuvent s’observer chez des enfants de 12 ans. Ceci n’empêche en rien le recours à l’homeopathie sommeil enfant. Voici les symptômes qui doivent vous alarmer chez votre enfant :

  • énurésie ;
  • le grincement des dents lors de son sommeil ;
  • la parole durant le sommeil.

Lorsque ces différents symptômes sont présents dans les habitudes de votre enfant, l’homeopathie sommeil enfant semble être le recours le mieux adapté.

L’homéopathie sommeil enfant pour traiter les cas de jalousie et de deuil

Il est facile de remarquer que lors de la perte d’un être auquel est attaché un enfant, ce dernier développe des troubles du sommeil. C’est généralement dans le cas de la mort d’une mère ou de la personne qui s’occupait de son coucher que ce mal se développe. Les traitements homéopathiques sont également recommandés pour permettre à l’enfant de retrouver une habitude de sommeil normale. En la matière, il existe plusieurs types d’homeopathie sommeil enfant. Vous pouvez consulter un spécialiste en traitement homéopathique pour plus de possibilités.

Lorsqu’on parle de jalousie chez l’enfant, cela peut se traduire par l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur. Au moment où toutes les attentions ne sont plus concentrées sur le petit enfant, il peut facilement développer des agitations lors de son endormissement. Pour traiter ce mal, vous pouvez aussi vous tourner vers l’homeopathie sommeil enfant.

Le sommeil chez l’enfant : un répertoire homéopathique
Trop anxieux, trop joyeux, peur d’être seul, de s’endormir, cauchemars, terreurs nocturnes… .
Un répertoire des causes et situations et les médicaments homéopathiques correspondants.
L’insomnie peut avoir des causes physiques, mais elle est la plupart du temps liée à l’état émotionnel de l’enfant, et particulièrement à son anxiété.

Insomnie occasionnelle de l’enfant

  • Suite à une frayeur : ARSENICUM ALBUM l’enfant se réveille chaque nuit, vers minuit, souvent en pleurant. En 9 CH, 5 granules au coucher.
  • Suite à une contrariété : CHAMOMILLA, la plupart du temps chez un enfant colérique et intolérant à la contradiction. Il ne se rendort qu’en étant bercé ou promené. En 9 CH, 5 granules au coucher.
  • PULSATILLA : chez un enfant pleurnichard qui demande à être consolé, rassuré, bercé très doucement. En 9 CH, 5 granules le matin, compléter avec GELSEMIUM 9 CH, 5 granules au coucher.
  • Chez un enfant stressé et surmené, PASSIFLORA, et chez l’enfant, la privilégier en tisane associée à du tilleul.
  • Insomnie passagère sans cause identifiable penser aux bourgeons de tilleul en gemmothérapie et sous forme concentrée car non alcoolisée, 5 gouttes au coucher dans un peu d’eau.
  • Parce qu’il a des soucis, qu’il est inquiet : AMBRA GRISEA 9 CH, 5 granules au coucher.
  • Crise d’angoisse : ACONITM NAPELLUS, une dose en 9 ou 15 CH, dans le cas d’angoisses récurrentes, il faut bien sûr en trouver la cause et apaiser l’enfant avec ACONITUM NAPELLUS en 9 CH, 5 granules au coucher.
Lire aussi  Préparer ses examens de fin d'année avec l'homéopathie

La peur d’être seul empêche le sommeil

  • ARSENICUM ALBUM : L’enfant ne trouve pas le sommeil s’il est seul, et veut dormir dans le lit de sa maman. En 9 CH, 5 granules au coucher.
  • CALCAREA CARBONICA : Il réclame sa maman, exprime sa peur de la mort et en rêve. Peur du noir. En 9 CH, 5 granules au coucher.
  • CAUSTICUM : Il devient de plus en plus anxieux à mesure que le soir et l’heure du coucher approchent. Peur du noir. En 9 CH, 5 granules au coucher.
  • PHOSPHORUS : L’enfant reste collé à sa maman, il a peur du noir et réclame une veilleuse. En D6, une goutte par année d’âge dans un peu d’eau au coucher.
  • PULSATILLA : refuse de quitter sa maman, elle doit le bercer interminablement jusqu’à ce qu’il s’endorme. En 9 CH, 5 granules le matin, compléter avec GELSEMIUM 9 CH, 5 granules au coucher.
  • BORAX : L’état du petit s’aggrave lorsqu’on le pose dans son lit (aggravé par les mouvements de descente). En 9 CH, 5 granules au coucher.
  • STRAMONIUM : L’enfant a très peur du noir, il se réveille en pleine nuit, terrorisé. Il ne peut pas dormir sans lumière. En 9 CH, 5 granules au coucher.

La peur de s’endormir

  • Par crainte des voleurs : NATRUM MURIATICUM, en 9 CH, 5 granules au coucher
  • Par crainte de suffoquer alors que tout va bien :
    • ARSENICUM ALBUM, il demande à avoir la tête surélevée. En 9 CH, 5 granules au coucher.
    • LACHESIS : ne supporte pas d’avoir le cou serré, rêve de serpents. En 9 CH, 5 granules au coucher.
    • VALERIANA : sensation d’étouffement quand il s’endort. En 9 CH, 5 granules au coucher.
  • Au décours d’un rhume
    • SAMBUCUS NIGRA : le nez est bouché et l’enfant a du mal à respirer par la bouche : en 5 CH, 3 granules avant les repas et au coucher.
  • Peur de rêver
    • Rêve de grand travaux, d’exercice pénible : RHUS TOXICODENDRON. En 9 CH, 5 granules au coucher.
    • Rêve de la mort : ARSENICUM ALBUM, CALCAREA CARBONICA. En 9 CH, 5 granules au coucher.
    • Rêve d’accidents : LYCOPODIUM. En 9 CH, 5 granules au coucher.
  • Peur de mal dormir : MERCURIUS SOLUBILIS, parce que tout, chez l’enfant est aggravé la nuit. Posologie adaptée à l’affection en cours, otite, angine, …
  • Parce qu’il a le mal du pays, par exemple en vacances, ou chez l’enfant déraciné : CAPSICUM, en 9 CH, 5 granules au coucher.

Les cauchemars dans le sommeil des enfants

  • HELLEBORUS : Roule la tête sur l’oreiller, crie, on a du mal à le réveiller : en 9 CH, 5 granules au coucher.
  • HYOSCYAMUS : cauchemars et terreurs nocturne dans un contexte de jalousie affirmée ou rentrée, tousse souvent beaucoup (naissance d’un petit frère ou sœur, par exemple). En 9 CH, 5 granules au coucher.
  • KALIUM BROMATUM, cauchemars suite à un chagrin, d’un souci ou mésaventure. Besoin de tripoter, manipuler ses draps, son doudou ou de petits objets. Somnambulisme. En 9 CH, 5 granules au coucher.

À lireSelon la thématique du cauchemar

Les terreurs nocturnes

À lire Terreurs nocturnes de l’enfant et homéopathie

L’excitation

  • IGNATIA AMARA : suite à une émotion, un deuil, un conflit. En 9 CH, 5 granules matin et soir.
  • COFFEA : après une bonne nouvelle, joie, les veilles de fête, afflux de pensées. En 9 CH, 5 granules au coucher.
  • AMBRA GRISEA : l’enfant a trop joué ou bavardé. En 9 CH, 5 granules au coucher.
  • PHOSPHORUS : il est trop joyeux et ne peut s’endormir, En 9 CH, 5 granules au coucher ou en D6 en dilution, une goutte par année d’âge dans un peu d’eau.
  • VALERIANA : enfant nerveux, hypersensible et gai. En 9 CH, 5 granules au coucher.

La dentition

  • CHAMOMILLA : hypersensibilité à la douleur. L’enfant a besoin d’être promené et balancé pour s’endormir. En 9 CH, 3 granules 4 fois par jour.
  • BORAX : le tableau est le même, avec en plus une phobie des mouvements de descente. L’enfant pleure dès qu’on le descend dans son berceau ou son lit. En 9 CH, 3 granules 4 fois par jour.

Trop fatigué pour dormir

Fatigue physique

  • ARNICA MONTANA, après du sport, de la randonnée, le lit paraît trop dur, en 5 CH, 5 granules après l’activité et au coucher.
  • RHUS TOXICODENDRON : avec courbature et agitation, en 5 CH, 5 granules après l’activité et au coucher.

Fatigue intellectuelle

  • KALIUM PHOSPHORICUM, en 9 CH, 5 granules au coucher.

Causes diverses et homeopathie sommeil enfant

  • Insomnie en altitude, COCA en 9 CH, 5 granules matin et soir.
  • Avec agitation des jambes : ZINCUM METALLICUM 7 CH, 5 granules au coucher.
  • Dans le cadre d’une infestation par les vers : CINA 9 CH, 5 granules matin et soir.

Sujets associés

Trop anxieux, trop joyeux, peur de s’endormir… Toutes les solutions aux troubles du sommeil de l’enfant en homéopathie selon le contexte.