L'homéopathie en accompagnement des traitements du cancer

Expert

hopital

Homéopathie et soins de support en cancérologie

Préambule indispensable, L'HOMÉOPATHIE NE GUÉRIT PAS LE CANCER.
Nous pouvons accompagner le traitement allopathique, prescrire s'il y a lieu le traitement de terrain déterminé par l'observation et l'interrogatoire et un traitement pour minimiser les effets indésirables de la chimiothérapie et de la chirurgie.

 

Dans tous les cas, il ne faut pas différer, modifier, arrêter les traitements conventionnels dans l'idée de se soigner par les médecines complémentaires.
Si elle constitue un véritable atout dans la prise en charge du cancer, l'homéopathie n'est qu'un complément aux traitements conventionnels. 

Pour accompagner la chirurgie

Nausées et vomissements

On peut les combattre avec

  • IPECA : les vomissements ne soulagent pas. Le remède n'est indiqué que si la langue est propre. La salivation est abondante, la face est pâle.
  • NUX VOMICA : les nausées sont améliorées par le vomissement qui est souvent provoqué.
  • COCCULUS : nausées, vertiges, amélioré en fermant les yeux, et à la chaleur. Le sujet refuse l'air frais.

POSOLOGIE : Ces médicaments se prennent seuls ou en association, quatre prises par jour, par 3 à 5 granules en 4 à 5 CH selon les symptômes

Nausées avec angoisse

Nausées avec anxiété d’anticipation

  • Ajouter GELSEMIUM en 9 CH une prise matin et soir, ou en 15 CH, une dose avant la chimiothérapie.

Chute des cheveux

Ces médicaments se prennent seuls ou en association, trois prises par jour en 4 à 5 CH au long cours. 

Fatigue

  • ZINCUM METALLICUM : Fatigue nerveuse, chez un sujet anxieux, avec troubles du sommeil. En 7 CH, une prise par jour au long cours
  • SILICEA 4 CH, une prise matin et soir au long cours avec troubles de l'alimentation, difficultés de cicatrisation... 
  • LEVICO D3 : dans la faiblesse en général avec manque d'appétit, dans la convalescence... 5 granules trois fois par jour

Baisse d'appétit

  • SILICEA 4 CH, 5 granules matin et soir au long cours

Soutenir la fonction hépatique

  • En amont et après la chimiothérapie avec Silybum marianum, le Chardon-marie en phytothérapie : Son activité hépatoprotectrice a été confirmées et a fait l’étude de nombreux travaux : la silymarine protège le foie de nombreuses toxines. Cette indication a été validée par la Commission E en allemagne et validée par OMS, ce qui en fait un traitement préventif de choix pour renforcer le Foie avant la mise en place d'un traitement lourd (type chimiothérapie).
  • Pendant la chimiothérapie avec par exemple 

    CHELIDONIUM COMPOSÉ en granules, 5 granules trois fois par jour 

    • Chelidonium majus 3 DH
    • Taraxacum dens leonis 3 DH
    • Carduus marianus 3 DH
    • Solidago virga aurea 3 DH
    • China rubra 3 CH
    • Hydrastis canadensis 3 CH
    • Magnesia muriatica 3 CH

Baisse des éléments figurés du sang : anémie, thrombopénie, ...

  • PHOSPHORUS
  • CHINA seuls ou en association, trois prises par jour en 4 à 5 CH

Radiothérapie

  • Appliquer une pommade au calendula
  • APIS 5 CH : zone rouge, gonflé, douleur soulagée par l'eau froide, comme un coup de soleil une prise toutes les deux heures jusqu'à amélioration.
  • BELLADONNA 5 CH : zone écarlate, fièvre, douleur pulsatile, une prise toutes les deux heures jusqu'à amélioration.

Anxiété en général

La médecine anthroposophique propose la formule C464

  • Aurum metallicum D10
  • Ferrum sidereum D10

Une prise matin et soir par cures de trois mois, un mois d'arrêt puis recommencer au besoin. 

☛  Explorez notre rubrique dédiée aux soins de support en cancérologie sur HOMEOPHYTO

Modifié le: 
06/09/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 11/04/2015

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

Bibliographie
  • Guermonprez/Pinkas/Torc, Matière médicale homéopathique, Editions Similia (4 mars 2017), ISBN : 978-2842510718
  • D. Demarque, J. Jouanny. Poitevin, Y. Saint-Jean, Pharmacologie et matière médicale homéopathique, CEDH, 3e édition (1 octobre 2009), ISBN : 978-2915668391
  • C. Besnard-Charvet, C. Rocher, Homéopathie en gynécologie, Elsevier Masson (10 juin 2015), ISBN : 978-2294739996
  • C.Charvet, A. Demonceaux, F. Donner, Schémas et protocoles en gynécologie-obstétrique : Thérapeutique Homéopathique, CEDH (5 novembre 2010), ISBN : 978-2915668506
  • A.Holtscherer, M.S.Legros, Pratique homéopathique en gynécologie, Editions Boiron (1 janvier 1994), ISBN : 978-2857421061
  • Boericke , Matière médicale, Editions Similia; Édition : 9e éd. (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928994
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • D. Grandgeorge, L’esprit du remède homéopathique : Ce que le mal a dit, Editions Narayana (8 mars 2016), ISBN : 978-3955821036
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • J.E. Poncet, Homéopathie pédiatrique : Thérapeutique en pathologie aiguë, Editions Boiron (31 mai 2002), ISBN : 978-2857420767
  • La femme de 40 à 50 ans : Actes des journées du 29-30 mars 1996, Lyon (Cliniques homéopathiques), Institut Boiron (1997), ISBN : 978-2857421238
  • M. Guermonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • 
J. Barbancey, Pratique homéopathique en psychopathologie, Editions Similia (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928178
  • 
V. Baumann, Homéopathie pratique : Le guide pour toute la famille, Larousse (21 mars 2018), ISBN : 978-2035948656
  • L. Pommier, Dictionnaire homéopathique, Le Livre de Poche (1986), ISBN : 978-2253038153

 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999