Homéopathie et syndrome pied main bouche

Article abonné

Accès libre

Comment soigner cette maladie contagieuse du petit enfant avec l'homéopathie

Le syndrome pied-main-bouche est une maladie contagieuse qui atteint surtout les jeunes enfants ; elle est liée à des entérovirus, principalement de la famille Coxackie. Elle survient par petites vagues épidémiques, du printemps au début de l’automne. L’enfant est contagieux deux jours avant l’éruption puis durant une semaine.

Syndrome pied-main-bouche, rappels

Les premiers signes se manifestent trois à 5 jours après la contamination, mais ils ne sont pas constants :

  •  Fièvre (38 °C-39 °C)
  • Perte d’appétit
  • Maux de tête, maux de gorge, rhume, diarrhée, douleurs abdominales
  • Une éruption caractéristique apparaît dans 95% des cas ; elle est faite de papules et vésicules principalement localisées au niveau des mains : doigts, pourtour des ongles, dos, paume et de la plante des pieds. Ces lésions ne démangent que lorsque les vésicules se rompent. Le risque est la surinfection liée au grattage.
  • La bouche et la gorge deviennent très rouge et des petites papules apparaissent surtout au niveau de la langue. Elles se transforment en cloques puis se rompent pour former des lésions semblables à des aphtes. Elles sont douloureuses au point que l’enfant refuse souvent de boire et de s’alimenter. Il y a risque de déshydratation.

C’est une maladie bénigne qui guérit généralement spontanément en quelques jours, mais il existe de rares formes graves.

Le traitement allopathique consiste en une prise en charge de la fièvre et du risque de déshydratation.

 

Pied-main-bouche, le traitement homéopathique

Posologies : 3 granules toutes les heures de l’un ou l’autre des médicaments suivants selon les signes observés. Espacer dès amélioration. Il est possible de les combiner. Pour le petit enfant, il est préférable de les faire fondre dans un petit biberon d’eau que l’on répartira dans la journée.

Pour l’éruption

Le traitement est assez similaire à celui de la varicelle

  • RHUS TOXICODENDRON 5 CH : traite essentiellement l’éruption au niveau des mains et pieds : douleurs et prurit.
  • CANTHARIS 5 CH : lorsqu’il y a une majorité de vésicule très brûlantes et très pruriantes.
  • MEZEREUM 5 CH : vésicules avec démangeaisons, risque de surinfection. Aggravation du prurit la nuit et à l’effleurement.

Pour les lésions dans la bouche

  • BORAX 5 CH : surtout chez le nourrisson, ulcérations semblables à des aphtes, blanchâtres, saignant facilement.
  • MERCURIUS SOLUBILIS 5 CH : avec salivation abondante et mauvaise haleine. Transpiration qui tache les draps.

Traitement local : diluer de la teinture-mère de CALENDULA à 10 % dans de l’eau minérale et taponner les lésions matin et soir.

Modifié le: 
07/05/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 10/10/2017
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999