Homéopathie et adaptation scolaire, les défaitistes



Manque de confiance en soi, l’abord homéopathique
On pourrait classer nombre de médicaments homéopathiques dans cette catégorie, tous les anxieux, notamment, mais quelques « profils » ciblent plus particulièrement cette vulnérabilité.  

POSOLOGIES : il s’agit d’importants médicaments de terrain, et cette seule notion ne suffit pas à les prescrire. Il faut étudier l’enfant dans sa globalité, ses faiblesses et ses forces sur les plans physiques, physiologiques et comportementales. Et si et si seulement la globalité du tableau correspond, il est possible de les prescrire, généralement dans des dilutiosn élevées, la plupart du temps en 15 CH en doses espacées.

  • On y retrouve à nouveau SILICEA qui après une phase d’entêtement et d’obstination « laisse tomber ». La fatigue est souvent à l’origine de l’abandon.
  • ARSENICUM ALBUM : il est méticuleux, soigneux, avec une écriture petite et serrée et une obsession de la propreté. Il est pessimiste et a l’impression de ne jamais réussir.
  • LYCOPODIUM : l’enfant est précoce, intelligent et autoritaire ; avec l’âge, il devient exigeant pour lui-même et pour autrui, ce qui le conduit à l’anxiété par peur de mal faire. Comme dans le tableau précédent, il a l’impression de ne jamais en faire assez, de mal faire, de ne pas être assez ambitieux…
  • NATRUM MURIATICUM : c’est un enfant réservé et silencieux, il a en permanence besoin de s’assurer avant d’agir. Il ne participe guère en classe, préfère l’anonymat, s’isole. Il n’aime guère les copains violents et bruyants. Il recherche la compagnie d’un animal, confident et consolateur. Il est consciencieux, a besoin de sécurité, d’unité, d’un foyer stable.
  • PULSATILLA : Chez un enfant sensible, timide, manquant cruellement d’assurance. Il ou plus souvent elle a toujours peur de mal faire, de se faire réprimander. Il a en permanence besoin d’être rassuré, le « j’y arriverai jamais !!! » étant souvent proféré dans l’espoir d’un « Mais si, mais si !!! »

Articles liés

Je suis nul, j’y arriverai jamais, face à ce genre de remarque, en fonction de l’enfant l’homéopathe prescrira : Silicea, Pulsatilla, Lycopodium