Homéopathie, colère et comportements violents chez l'enfant

Expert

enfant en colère

Traitement homéopathique de la colère chez l'enfant

C’est dans l’enfance que apprenons à gérer nos émotions. Si les mécanismes de cet apprentissage sont perturbés (ambiance familiale, environnement social, …) cela peut entraîner des comportements agressifs dirigés contre d'autres membres de la famille ou des camarades de classe. 

Le contexte

Pour les enfants souffrant d’anxiété, de peurs, d’irritabilité, de frustration, d’ennui, de crises de colère, d’intolérance, de défiance … certains médicaments homéopathiques peuvent être appropriés.
Pour le diagnostic en homéopathie, l’important est de savoir comment sont exprimés les symptômes et de quelle manière l’enfant se sent et réagit à ceux qui l’entourent.   

Il importe également de trouver la cause de cette colère, par exemple

Il est également très utile de pouvoir identifier une cause ou une occasion lors de laquelle les comportements ont commencé à changer, de trouver et traiter la perturbation initiale : frustration, choc affectif, harcèlement à l'école... 

Les traitements homéopathiques 

Parmi les médicaments homéopathiques utilisés pour traiter les comportements violents, citons par exemple :
Cliquez sur le nom du médicament cité pour en savoir plus ; ces médicaments peuvent être des traitements de terrain, mais également être de prescription occasionnelle. 
Pour ce qui est des dilutions et posologies : un peu de lecture supplémentaire... 

  • ANACARDIUM ORIENTALE
    C'est généralement un enfant irritable, coléreux, très susceptible, avec tendance à la grossièreté. Cet état est aggravé par la faim et amélioré en mangeant. Pour ce qui est de sa scolarité, il a tendance à la fatigue intellectuelle, et les conflits sont fréquents, tant avec les enseignants qu'avec ses camarades. La personnalité semble dissociée, avec indécision entre des pulsions ou tendances opposées. En arrière plan, il est fréquent de trouver un manque de confiance en soi. 
  • AURUM METALLICUM C'est un enfant très colérique, intolérant à l’autorité qu’il peut vivre comme une agression ; il peut être destructeur, agressif voire grossier. Sa colère est explosive, violents, et peut cesser aussi rapidement qu'elle a commencé. Il a tendance à faire des otites purulentes à répétition, et AURUM METAL est souvent en arrière plan dans les ectopie testiculaire.
  • CAUSTICUM
    Il s'agit généralement d'un enfant anxieux, soucieux du malheur des autres, voire du reste du monde. Il est très peureux et a peur de la nuit. Mais il peut devenir parfois coléreux et difficile. 
  • CHAMOMILLA VULGARIS    
    L'Enfant est irritable et jamais satisfait, il pique une colère dès la moindre contrariété, refuse qu’on le touche ou qu’on lui parle ; il est hypersensible à la douleur. Ses colères sont violentes, il hurle et peut se faire mal. Son état est amélioré par le mouvement lent ou le bercement. Chamomilla vulgaris est un grand médicament de poussée dentaire. 
  • CINA 
    L'enfant capricieux et agité ; il ne veut ni être touché ni approché, ni regardé. Les colères sont très violentes. Son état est souvent en relation avec une infestation par les vers, et peut être aggravé à la pleine lune ainsi qu'à la nouvelle lune. 
  • HYOSCYAMUS
    L'enfant est hypersensible, très actif, agité, violent, et casse tout. ; cet état peut se manifester dans un contexte de jalousie, naissance d'un petit frère ou d'une petite soeur par exemple. Dans ce cas, des troubles du sommeil sont souvent concomitants. 
  • IGNATIA AMARA
    L'état de colère peut se manifester suite à une mauvaise nouvelle ou un choc affectif. il alterne avec des rires, des pleurs, des soupirs. Il peut être intéressant de donner systématiquement ce médicament homéopathique en cas de deuil d'un proche, par exemple une dose en 15 CH. 
  • LACHESIS
    Les colères sont intenses, explosives, l'enfant peut être destructeur et agressif. Sa colère est déclenchée par une contrariété, par une situation angoissante pour lui ou dans un contexte de jalousie. Lors de ces états, l'enfant a tendance à mal interpréter les propos des autres, il devient méfiant et susceptible, il peu proférer des propos malveillants. 
  • LYCOPODIUM
    Il est intolérant à la contrariété et aux changements d’habitude. Dans le fond, il manque de confiance en lui et sa colère explose contre plus faible que lui.
  • NUX VOMICA
    L'enfant est très coléreux et sensible à toute contrariété. La colère est violente, à début et fin brusque, sans ressentiment, il retrouve vite sa bonne humeur. Il est irritable, hypersensible au bruit, à la douleur. C’est un enfant meneur,  plein d'entrain et d’énergie.
  • PLATINA
    Les colères sont violentes, blessantes et longtemps ressassées, chez un enfant arrogant.
  • STAPHYSAGRIA
    C'est surtout dans la petite enfance que les colères se manifestent, et cela surtout dans le cadre familial. Il est capable d'être "comme une image" à l'extérieur, crèche ou école. Sage dans certaines circonstances, il sera capable de violentes colères dans d'autres. Il est capable de colères qui seront explosives et paraîtront hors de propos car ruminées longtemps auparavant.
  • SULFUR
    C'est un enfant vif, énergique qui a toujours trop chaud ; ses colères sont vives, spectaculaires, mais vite apaisées. Elles surviennent plus volontiers lorsque son énergie intense est entravée.
  • SILICEA
    C'est un enfant généralement malingre qui se fatigue vite. Il est vif, intelligent, entêté voire obstiné, mais il est aussi anxieux et craint de ne pas y arriver. Il est capable de grandes colères avec de nombreux cris, surtout quand il est fatigué ou contrarié. 
  • STRAMONIUM
    On connait bien ce médicament pour les terreurs nocturnes. C'est un enfant qui ne supporte ni la solitude ni l’obscurité. Il est capable de mordre et peut être cruel , Il se venge sur son petit frère. 

Ces données se sont construites à partir au fil des années selon les pathogénésies et l'expérience des homéopathes au cours des 200 dernières années.
Rappel
Les pathogénésies désignent également l’expérimentation sur le sujet sain de substances à dosages homéopathiques, selon des protocoles rigoureux et en double aveugle. Elles sont généralement réalisées sur plusieurs semaines et font l’objet d’un rapport remis par les expérimentateurs, puis d’une synthèse qui recueille les symptômes statistiquement significatifs, mais également les signes isolés originaux. Elles sont complétées par la suite par les validations expérimentales, cliniques et critiques ayant fait l’objet d’un consensus. Le recueil de toute les pathogénésies constituent la matière médicale.

Posologies : ces prescriptions sont du ressort de l'homéopathe ; les dilutions employées sont moyennes à hautes, 9 à 15 CH, D10 à D30, en prise quotidienne à hebdomadaire selon la stratégie thérapeutique utilisée. 
 

Modifié le: 
16/10/2019
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 23/05/2019

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

 

 

Pour la rédaction d'articles, je me base sur les ouvrages suivants : Bibliographie

Bibliographie
  • D. Demarque, J. Jouanny. Poitevin, Y. Saint-Jean, Pharmacologie et matière médicale homéopathique, CEDH, 3e édition (1 octobre 2009), ISBN : 978-2915668391
  • P. Popowski, Pédiatrie et homéopathie, Ed. Le Manuscrit (10 février 2012), ISBN : 978-2304039405
  • J. Lamothe, Homéopathie pédiatrique, Editions Similia, 14 janvier 1997, ISBN : 978-2842510039
  • H. Voisin, Matière médicale du praticien homéopathie, Éditions Narayana (15 décembre 2015), ISBN : 978-3955820183
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • D. Grandgeorge, L’homéopathie exactement, Editions Narayana (23 mai 2016), ISBN : 978-3955820817
  • R. Sananès, Homéopathie et langage du corps, ED. Le Grand livre du mois (1998), ISBN : 978-2702825112
  • J.E. Poncet, Homéopathie pédiatrique : Thérapeutique en pathologie aiguë, Editions Boiron (31 mai 2002), ISBN : 978-2857420767
  • J.E. Poncet, Homéopathie pédiatrique : Psychopathologie, Editions Boiron (7 janvier 1994), ISBN : 978-2857421085
  • J.Jouanny, J.B. Crapanne, H.Dancer, J.L. Masson, Thérapeutique homéopathique Possibilités en pathologie chronique, Ed. CEDH (15 février 2011), ISBN : 978-2915668575
  • M. Guermonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • J.F.Gouteyron, G. Legrand, J. Mouillet , L'homéopathie en première intention : Application à l'ORL, Editions Boiron (28 juin 2017), ISBN : 978-2857421405
  • 
F. Chefdeville, J.E. Poncet, Pratique homéopathique en allergologie, CEDH (1 janvier 1995), ISBN : 978-2857421153

  • M. Busser, F. Chefdeville, J.M. Cousin, P. Desorbeau, J. Lambert, J. Merckel, J. Nougez, Homéopathie : Les relations médicamenteuses, Editions CEDH (4 novembre 2017), ISBN : 978-2915668803
  • 
J. Barbancey, Pratique homéopathique en psychopathologie, Editions Similia (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928178
  • 
P. Popowski, La peau chez l’enfant en homéopathie, Editions Similia (12 juin 1996), ISBN : 978-2842510015
  • 
V. Baumann, Homéopathie pratique : Le guide pour toute la famille, Larousse (21 mars 2018), ISBN : 978-2035948656
  • L. Pommier, Dictionnaire homéopathique, Le Livre de Poche (1986), ISBN : 978-2253038153
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999