Grossesse, troubles du sommeil et homéopathie

Article abonné

Accès libre

Traiter l'insomnie de la grossesse avec l'homéopathie

Avant que l’aventure ne débute, vous dormiez bien, et voici que soudainement vous faites connaissance avec les troubles de l’endormissement, les réveils nocturnes voire la véritable insomnie.  

Et pour se garantir une grossesse la plus « écologique » possible, rien de tel que de se tourner vers l’homéopathie pour aborder ces désagréments. 
Dans tous les cas, veillez à vous coucher sur le côté gauche, cette position a l'avantage d'améliorer le retour veineux (lors de la grossesse, la veine cave est comprimée par l'utérus) et de soulager jambes lourdes et troubles digestifs.

Trop active, trop speed !

  • COFFEA : votre grossesse vous réjouit, vous épanouit, penser au bébé à venir, aux changements de vie qui se profilent génèrent un afflux constant d'idées qui gênent l'endormissement, on retrouve une hypersensibilité de tous les sens, et une impressionnabilité, surtout aux émotions joyeuses et agréables. Le réveil est précoce: en 4 ou 5 CH, 5 granules au coucher, à renouveler une fois si nécessaire.
  • NUX VOMICA: vous êtes hyperactive, surmenée, abusez fréquemment des excitants tels que café (attention, à limiter drastiquement lors de la grossesse). On peut constater des difficultés d'endormissement du fait d'un bouillonnement d'idées, des réveils nocturnes, souvent vers 4 heures du matin avec difficultés à retrouver le sommeil, des rêves agités, le réveil est laborieux, avec mauvaise humeur et fatigue: en 4 à 9 CH selon le degré de similitude, 5 granules au coucher, à renouveler une fois si nécessaire.

L’inquiétude vous empêche de dormir !

Les difficultés d'endormissement reflètent souvent un état anxieux, et … rien de plus anxiogène qu’un début de grossesse, surtout s’il s’agit de la première. Ces difficultés d'endormissement sont la plupart du temps associées à un afflux de pensées, liées aux évènements de la journée.

 

  • VALERIANA: vous êtes nerveuse, inquiète, avec une tendance aux palpitations, aux spasmes qui empêchent l'endormissement : en 4 ou 5 CH, 5 granules au coucher, à renouveler une fois si nécessaire.
  • AMBRA GRISEA: l'insomnie est aggravée par l'excitation induite dans la journée par une mauvaise nouvelle, un petit souci. La sensation de fatigue disparaît dès que vous vous couchez: en 9 CH, 5 granules au coucher, à renouveler une fois si nécessaire.
  • IGNATIA AMARA : votre sommeil est sensible aux mauvaises nouvelles, mais également aux bonnes, vous ruminez, remuez, le moindre bruit vous réveille… : en 9 CH, 5 granules au coucher, à renouveler une fois si nécessaire.
  • GELSEMIUM: là mesure que la grossesse avance, les troubles s’aggravent et se manifestent sous forme de trac, peur du changement, peur de l’accouchement, … il s'agit essentiellement d'une insomnie d'endormissement. En 9 CH, 5 granules au coucher, à renouveler une fois si nécessaire.
  • Les perspectives de la grossesse vous perturbent et génèrent des crises d’angoisse, des attaques de panique, des peurs,  de l’insomnie, des cauchemars, … il faut impérativement consulter. En  attendant, ACONITUM NAPELLUS, en 9 à 15 CH, 5 granules au coucher, à renouveler une fois si nécessaire.

Plus simplement et pour passer le cap 

PASSIFLORA COMPOSÉ

Ce médicament homéopathique est adapté pour les états anxieux. Il favorise la détente et l’endormissement.

Posologie : 3 granules 3 fois par jour,  et une prise supplémentaire au coucher si nécessaire

  • Passiflora incarnata 3 DH
  • Ignatia amara 4 CH
  • Coffea cruda 5 CH
  • Nycterinia capensis 4 CH
  • Tellurium metallicum 5 CH
  • Phosphoricum acidum 7 CH
  • Palladium metallicum 5 CH
  • Magnesium metallicum 5 CH

Illustration : COFFEA CRUDA et PASSIFLORA INCARNATA

Modifié le: 
12/06/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 31/05/2016
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999