GLONOINUM



GLONOINUM en homéopathie : indications et posologie
GLONOINUM médicament homéopathique est obtenu à partir de la trinitrine ou nitroglycérine.

Indications

Type Sensible Glonoinum

C’est un médicament d’action limitée. Les troubles ont généralement d’apparition brutale, à type de congestion violente.

GLONOINUM et Palpitations

  • violentes avec sensation d’afflux de sang dans la région du coeur et chaleur.
  • Crises de tachycardie, brutales, accompagnées de sensation de chaleur.

GLONOINUM et Congestion cérébrale,

  • violente avec battements des carotides, accident cérébral transitoire ;
  • s’associe volontiers à ARNICA MONTANA dans ce cas.

Migraines et céphalées de type GLONOINUM

  • congestives avec intolérance à la chaleur et aux secousses.

Insolation :

  • brutale, avec faciès rouge, bouffées de chaleur, battements visibles et intenses des carotides.

Ménopause

  • Ménopause congestive,avec bouffées de chaleur et congestion du visage.
  • Bouffées de chaleur, brutales avec sensation de congestion et battements artériels fortement ressentis. S’associe à LACHESIS, VERATRUM VIRIDE et BELLADONNA en 4 à 5 H.

Hypertension artérielle congestive.

Modalités

Aggravation

  • Par la chaleur radiante,
  • Les secousses,
  • L’alcool.

Amélioration

  • Par le froid,
  • Par un lien froid enserrant la tete.

Posologie de GLONOINUM

Ce médicament se prescrit généralement en moyenne dilution, par exemple en 7 CH dans le cadre de l’hypertension, 3 granules matin et soir.

☛ En savoir plus sur les posologies en homéopathie

Glonoinum est un médicament homéopathique indiqué dans des troubles d’apparition brutale à type de congestion violente : palpitation, migraines, ménopause