Fatigue physique et homéopathie

Dessin d'un homme fatigué accoudé sur son bureau

Traitement homéopathique de la fatigue

Il est normal d'être fatigué après une grande épreuve physique, un accouchement, une maladie infectieuse, et l'homéopathie peut contribuer à une meilleure récupération selon la cause.
Mais toute fatigue inexpliquée nécessite un examen clinique et examens complémentaires si nécessaire.

Nous allons évoquer ces fatigues au cas par cas et apporter les réponses appropriées.

Fatigue consécutive à un effort physique

  • ARNICA MONTANA : il est intéressant de prendre systématiquement ce médicament après un entraînement soutenu, une compétition, après une journée de ski ou de randonnée... Il sera d'autant plus actif que les muscles sont fatigués et sensibles et que le sommeil et difficile. Posologie : 3 granules en 5 ou 7 CH après l'effort et au coucher.
  • CHINA RUBRA  : c'est un médicament d'action générale qui traite les hémorragies et pertes liquidiennes (transpiration) et leurs conséquences. L'effort physique est souvent associé à une transpiration abondante, et même si le sportif, jardinier ou travailleur compense ces pertes par une juste hydratation, il peut être intéressant de prendre quelques granules de CHINA en 7 CH pour accélérer la récupération. On peut même conseiller d'en faire une dizaine de granule, à la même dilution dans la gourde ou bouteille d'eau utilisée pour la réhydratation en cours d'effort.

Fatigue consécutive à une maladie

  • PRUNUS SPINOSA et AQUA MARINA : Ces deux souches sont souvent associées en basse dilution (D3 à D5) dans la convalescence, l’hypotension post-infectieuse, les états de fatigue, les suites de couche.... 3 granules de chaque matin et soir. La médecine anthroposophique propose ces deux souches en association dans la formule C336 (AQUA MARINA en D3 et PRUNUS SPINOSA en D5) en granules ou solution buvable en gouttes. Posologie : 3 granules 3 fois par jour ou 20 gouttes matin et soir, diluées dans une faible quantité d'eau.

  • AVENA SATIVA, l'avoine : Ce médicament homéopathique possède deux actions opposées et complémentaires ; il est à la fois tonifiant et calmant. Il est intéressant de traiter avec deux prises quotidiennes, l'une le matin pour stimuler et tonifier, l'autre le soir pour l'effet sédatif. Posologie : par exemple en 1 DH et en solution buvable, 20 gouttes matin et soir dans une petite quantité d'eau.
  • Son action peut être complétée par ALFALFA, la Luzerne à la même posologie et à la même dilution. ALFALFA  a des propriétés fortifiantes, stimulantes et reminéralisantes.

Fatigue consécutive à une grossesse et à l'accouchement.

La maman pourra prendre

Fatigue consécutive à des troubles du sommeil

Il est bien sûr préférable de traiter les troubles du sommeil de manière ciblée,

Mais pour récupérer dans un second temps, penser à

  • ZINCUM METALLICUM : Les symptômes sont dominés par une asthénie intellectuelle, physique, nerveuse et sexuelle, chez un sujet anxieux, avec troubles du sommeil marqués par une agitation incessante des membres inférieurs. C'est LE médicament des impatiences par excellence (agitation des membres inférieurs au repos qui empêchent le sommeil.
    Posologie : en 7 CH, 5 granules matin et soir.
Modifié le: 
14/11/2018
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 14/11/2018

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999