EQUISETUM HIEMALE



EQUISETUM HIEMALE en homéopathie : indications et posologie
EQUISETUM HIEMALE médicament homéopathique est préparé à partir de la plante homonyme ou prêle d’hiver.
Il s’agit d’une plante herbacée vivace, appréciant les régions marécageuses, elle est très riche en silice.

Indications

Equisetum hiemale en urologie

  • énurésie chez l’enfant
  • surtout nocturne, avec urines très abondantes, principalement chez un enfant déminéralisé de type SILICEA.
  • Enurésie avec parfois malformations des voies urinaires.
  • Cystites aiguës ou chroniques (infections urinaires), avec douleurs de la vessie non soulagées par la miction.
  • Douleurs rénales, surtout droites.

Aggravation

  • Par le mouvement,
  • Par la pression sur la vessie.

Posologie

  • En homéopathie, Equisetum hiemale s’utilise généralement en basse dilution, 4 à 5 CH.
  • Une prise après chaque miction en cas de cystite aiguë, ou durant deux à trois mois pour les cystites chroniques.
  • ce médicament complète très bien l’action de SILICEA, mais aussi SEPIA. Il est surtout employé dans les cystites chroniques en complément de l’un de ces deux médicament.

☛ En savoir plus sur les posologies en homéopathie

Equisetum hiémale, médicament homéopathique issu de la prêle d’hiver, est indiqué dans les cystites aigues ou chroniques et l’énurésie de l’enfant.