Épaule douloureuse et homéopathie



Traitement homéopathique de l’Épaule douloureuse
Une épaule douloureuse est souvent le résultat d’une tendinite. Découvrez le panel de médicaments homéopathique à disposition pour la prendre en charge

Bien souvent une épaule douloureuse est une périarthrite, résultat d’une tendinite de la coiffe des rotateurs, ou du long biceps.

Elle peut survenir suite à un effort ou à un refroidissement : le patient est gêné dans TOUS les mouvements de l’épaule, surtout dans l’élévation du bras.
Les médicaments homéopathiques suivants sont indiqués à raison de 3 granules, 3 à 4 fois par jour, sauf exception. Ils peuvent être combinés selon les besoins.

Dans tous les cas, un traitement de terrain spécifique est nécessaire si le symptôme est intense ou récidivant.

Si la pathologie est récente et aiguë

  • BRYONIA 15 CH, une prise matin et soir durant 10 à 15 jours. Si la pathologie est plus ancienne, préférer BRYONIA 4 CH.
  • On peut ajouter RHUS TOXICODENDRON en 5 CH si l’on suspecte une usure articulaire, et si les modalités du médicament sont présentes (aggravation des douleurs à l’immobilité et dérouillage après repos).
  • SANGUINARIA : épaule droite surtout avec aggravation nocturne des douleurs, et sensation de chaleur dans l’épaule.
  • FERRUM METALLICUM : épaule gauche surtout.

En cas de calcifications du tendon sus-épineux

  • Ajouter SOLANUM MALACOXYLON D6, 5 granules matin et soir,
  • Contre la douleur, ajouter SOLANUM MALACOXYLON 15 CH, une dose par semaine,
  • pour ce qui est du terrain, CALCAREA CARBONICA 15 CH en doses hebdomadaires

et ce durant deux à trois mois.

En cas de douleurs nocturnes

  • RHODODENDRON 5 CH dans tous les cas.
  • SANGUINARIA 5 CH, surtout si l’épaule droite est touchée,

Si les douleurs irradient vers le coude

  • PHYTOLACCA 5 CH.

Articles liés

Illustration : BRYONIA ALBA

Une épaule douloureuse est souvent le résultat d’une tendinite. Découvrez le panel de médicaments homéopathique à disposition pour la prendre en charge