Épaule bloquée ou capsulite rétractile et homéopathie



Traitement homéopathique de l’épaule bloquée ou capsulite rétractile
En cas de capsulite rétractile (épaule bloquée), il y a limitation des mouvements, actifs ou passifs.

Il s’agit de la principale cause de diminution de mobilité de l’épaule.

Cette pathologie touche préférentiellement les femmes aux alentours de la ménopause. Son évolution est progressive ; au départ, les douleurs s’installent et deviennent importantes surtout la nuit. Puis apparaît une limitation des mouvements tandis que la douleur s’atténue.

Cette affection guérit généralement spontanément en une ou deux années , mais l’homéopathie peut en améliorer les symptômes et raccourcir ce délais.
Bien entendu, un traitement de terrain associé est indispensable : le médecin se basera sur la latéralité, les modalités, les conditions de survenue.
La rééducation douce a toute sa place dans le traitement.

Les possibilités en homéopathie

Donner le plus tôt possible

  • COLOCYNTHIS 15 CH 5 granules une fois par jour
  • STAPHYSAGRIA 15 CH 5 granules une fois par jour
  • IGNATIA 15 CH 5 granules une fois par jour
  • RHUS TOXICODENDRON 5 CH, 3 granules trois fois par jour.

Ces différents médicaments homéopathiques peuvent être pris ensemble.

En cas de paresthésies associées (sensations de fourmillements)

En cas de douleurs névralgiques surtout à gauche

  • Ajouter KALMIA LATIFOLIA 5 CH.

Articles liés

Illustration : COLOCYNTHIS

Pour soulager une épaule bloquée le médecin homéopathe se base sur la latéralité, les modalités et conditions de survenue et prescrit colocynthis, ignatia…