EMDR ou désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires

oeil_homeophyto (1),oeil_homeophyto

EMDR, une méthode utilisée dans le stress post-traumatique

EMDR (Eye Mouvement Desensitization and Reprocessing) ou « désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires » repose sur une hypothèse que tout événement traumatique est stocké dans des réseaux de mémoires dysfonctionnels.

L’EMDR (Eye Mouvement Desensitization and Reprocessing) ou « désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires », est une nouvelle approche inventée en 1987 par la psychologue californienne Francine Shapiro.

Intervenant à un niveau neurologique, l’EMDR permet non seulement une mise à distance apaisante avec l’événement douloureux mais aussi le retraitement de l’information.

L’EMDR repose sur une hypothèse que tout événement traumatique est stocké dans des réseaux de mémoires dysfonctionnels.

Lors d'un traumatisme, l'information trop perturbante bloque le cerveau émotionnel. De ce fait, elle ne peut être traitée, ni le souvenir mis en mémoire profonde. C'est pourquoi ses effets continuent à empoisonner notre présent. C'est aussi pourquoi en parler ne suffit pas.

L’état émotionnel prime sur le cerveau cognitif et bloque la pensée. En cas de traumatisme psychique, l’amygdale, centre cérébral de la peur, empêche d’intégrer le souvenir.

« La stimulation sensorielle qui s'effectue par des mouvements des yeux, mais aussi des sons ou des petits tapotements alternés abaisse le niveau émotionnel. Nos souvenirs provoquent moins de stress et remontent plus facilement à la surface. L'émotion décroît progressivement, ce qui permet de retraiter l'information. » C'est ainsi que l'EMDR permet de mettre une distance apaisante avec un événement traumatisant.

 

L’objectif de la thérapie consiste à favoriser le transfert de l’information entre les cerveaux émotionnel et cognitif à l’aide de mouvements oculaires alternés (de droite à gauche et réciproquement) mais aussi tactiles et sonores. Il est alors possible, pour le patient, de détacher le souvenir de l’événement de sa violence émotionnelle. Il peut ainsi se libérer du poids des émotions perturbantes qui l’habitaient depuis de nombreuses années.

L’avantage de la méthode repose sur la rapidité et l’efficacité du traitement. Néanmoins, cette thérapie puissante doit être utilisée dans le cadre d’un projet de soin complet et détaillé. Elle nécessite d’être maniée avec précaution par des spécialistes expérimentés, évalués et supervisés. Il appartient au praticien de décider avec le patient, lors de la consultation initiale, si cette approche peut se révéler opportune au vu de son histoire et de sa structure.

 

• Site à consulter

Association EMDR France

http://www.emdr-france.org/

Michèle Freud

www.michelefreud.fr

Formations

www.michelefreud.com

Modifié le: 
26/07/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : - 25/01/2016
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999