Douleurs, météo, saisons et homéopathie

Article abonné

Expert

Douleurs, météo, saisons et homéopathie
Douleurs et météo : à chaque circonstance déclenchante ou aggravante correspond un médicaments homéopathique.
À chaque circonstance déclenchante ou aggravante correspond un ou plusieurs médicaments homéopathiques. Tout rhumatisant le sait, l'influence des saisons, du climat sur ses douleurs et autres symptômes est considérable. Écarts de température, vents, humidité, …sont autant de facteurs susceptibles d'aggraver son état. L'homéopathie répond à ces questions un peu curieuses.

 

Les conditions climatiques

L'humidité

Le vent

Les changements de temps

La neige

CALCAREA PHOSPHORICA, FORMICA RUFA, SEPIA, SILICEA, CALCAREA CARBONICA.  

L'orage

RHODODENDRON (avant l'orage), PHOSPHORUS, LACHESIS, NATRUM CARBONICUM, GELSEMIUM.  

Le soleil

LACHESIS, APIS, NATRUM MURIATICUM, PULSATILLA, GLONOÏNUM.  

Les saisons

Le printemps.

Humidité, fatigue, … aggraveront les sujets de type CALCAREA PHOSPHORICA, DULCAMARA, KALIUM BICHROMICUM, RHUS TOXICODENDRON, NATRUM SULFURICUM, LACHESIS, LYCOPODIUM.  

L'été.

  • Sont aggravés par la chaleur, les sujets de type SULFUR, LACHESIS.
  • Sont aggravés par la sécheresse, les sujets de type CAUSTICUM.

L'automne.

L'humidité et l'apparition des premiers froids sont des facteurs aggravants bien connus des rhumatisants ; À cela se rajoute la tant redoutée dépression saisonnière qui affecte nombre d'entre nous : une fatigue soudaine, de la frilosité, une baisse ou au contraire un excès d'appétit peuvent en être les premiers signes. DULCAMARA, RHUS TOXICODENDRON, CALCAREA CARBONICA, NATRUM SULFURICUM, THUYA…  

L'hiver.

Froid, vent, neige, aggraveront PSORINUM, ARSENICUM ALBUM, NUX VOMICA, AURUM.

Modifié le: 
13/12/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 28/01/2017
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999