Docteur, mon chien se gratte !!!

chiots,prurit

La rubrique vétérinaire du Dr. Marcel

Combien de traites pour la BMW, combien d'appartements
à Courchevel, combien de soirées aux caves
du Roy de st Tropez ont-elles été payées
grâce aux eczémas du chien, nul ne le saura
jamais… combien de piquôuses de cortisone dans
ce but, c'est un secret d'état…

  • Dans les années cinquante, le " rouge "
    était soigné par le baume clément,
  • dans les années soixante l'eczéma dorsolombaire
    était soigné par mon maître le professeur Brizard à l'aide
    de solutions malodorantes de divers goudrons et de colorants puissants,
  • puis on parla de pulicose allergisante (DAPP), de kératoses faciales (pauvre
    grœnendæl) dans les années soixante dix,
  • de pemphigus dans les années quatre vingt,
  • maintenant de maladies auto immunes.

Et les chiens se grattent toujours!

Les nouveaux médicaments ont induit des dermatoses iatrogènes
(cushing du à la cortisone) les analyses sont de plus en plus sophistiquées,
les vétérinaires spécialisés en dermatologie
que l'on consultera en priorité ont des diagnostics de plus en plus
précis.

Que peut le pauvre homéopathe ?

Rien en l'absence de diagnostic précis d'une part, rien devant des
animaux ayant déjà subi de multiples traitements divers.

  • Le premier traitement consistera à détoxiquer l'animal, avec évidemment
    notre nux vomica bien aimé
    au quel on adjoindra une plante genre solidago en basse dilution pendant
    au moins un mois.
  • On le lavera avec un shampoing bébé et de
    l'eau déminéralisée.
  • Le bon vieux talc ringard sera
    remis en usage.

Ensuite, le diagnostic étant établi par le spécialiste,
l'homéopathe interviendra en complément et surtout sur la durée.

Un exemple : la gale sarcoptique est très fréquente chez le chien
elle est contagieuse à l'homme le diagnostic est délicat, il est
obligatoire de la traiter à
l'aide des acaricides les plus puissants, quitte à
intoxiquer un peu le pauvre animal.
Le chien est marqué à vie par cette parasitose, un nosode employé pour
des raisons différentes par les médecins, guérira le chien
: Psorinum

La dermatologie et la parasitologie vétérinaires ont recours à l'homéopathie
dans des cas très précis que nous évoquerons la prochaine
fois.

 

Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : - 21/12/2002

À propos de l'auteur

Docteur Marcel, Vétérinaire homéopathe et journaliste. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999