Les isothérapiques de la mer morte dans le traitement du psoriasis

mer-morte

Dr. Isidore RUBINSTEIN Docteur en pharmacie Membre de la Société Française d'homéopathie Chargé d'enseignement à la Faculté de Pharmacie Strasbourg

  Voila des années que nous proposons aux patients souffrant de psoriasis les Isothérapiques de Mer Morte. La mer Morte : l'endroit le plus bas du globe (-392 m), le plus sec (en 2000 ans il y a moins plu qu'à Strasbourg en un mois !), tous les rayonnements possibles, absence de tous micro-organismes, ni virus, ni bactéries, ni allergènes. Rien ne vient solliciter le système immunitaire. Tous les psoriasiques le savent: un séjour à la mer morte, au soleil, bien enduit de boues noires et le pso régresse.   L'idée nous est venue d'en faire un isothérapique. On y retrouve tous les NATRUM , les remèdes de la fatigue.... Entre autres, …  

  Tous les ingrédients sont là !

Un certain nombre de dermatologues associent aux "traitements classiques" les hétéroisothérapiques de mer Morte !

  • Pendant 1 semaine, tous les matins 5 granules en 5CH;
  • La 2ème semaine, idem en 7CH
  • La 3ème semaine idem en 9CH, puis de même en 12CH, 15CH, 30CH.

On observe une amélioration de l'état général, moins de fatigue, parfois une certaine euphorie. Le psoriasis est moins virulent; il régresse.

Comme les poussées se produisent dans les moments de stress, les changements de saisons, les passes difficiles ( familiales, professionnelles), on recommandera la prise des isos à ces périodes. Le traitement pourra être renouvelé toutes les 4 à 6 semaines.

Pour se procurer les isothérapiques de la mer morte : Pharmacie du pont de l'Europe  

Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : - 11/07/2005

À propos de l'auteur

Docteur Isidore RUBINSTEIN, Pharmacien, Membre de la Société Française d’homéopathie, Chargé d’enseignement à la Faculté de Pharmacie Strasbourg

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999