Cystites : définitions

cystite

La cystite est une pathologie presque exclusivement féminine. Elle s'observe le plus souvent chez la femme jeune.

Les cystites simples sont des infections urinaires basses localisées dans la vessie. Les parois vésicales sont normales. Il n'y a généralement pas de fièvre.

Si la température dépasse 38 °, il faut alors évoquer une pyélonéphrite, c'est à dire une infection du haut appareil urinaire.

Les signes cliniques

  • Des brûlures de l'urètre en urinant.
  • Des mictions très fréquentes, ou pollakiurie.
  • Une douleur de la vessie souvent sous forme de pesanteur.
  • Parfois du sang dans les urines ou hématurie.

La cystite est récidivante dans environ 10 % des cas, mais les épisodes s'espacent généralement avec l'âge.

Des cystites récidivantes imposent un bilan médical qui recherchera :

  • Un problème mécanique : malformation des voies urinaires.
  • Un calcul.
  • Une compression par un fibrome utérin chez la femme, ou par un adénome de la prostate chez l'homme.
  • Des germes atypiques comme le chlamydiae, ou le bacille de Koch par exemple responsable parfois d'une tuberculose urogénitale.

Une cystite évoluant chez un homme impose un examen médical et des exploration complémentaires, car elle signe souvent une atteinte de la prostate ou des voies urinaires hautes.

Il faut impérativement consulter un médecin dans les cas suivants

  • Cystite chez un homme.
  • Cystite récidivante.
  • Chez la femme enceinte.
  • Lorsque les douleurs sont trop intenses.
  • Lorsque la fièvre dépasse 38°5.
  • Lorsque les reins soufrent.

Les principaux germes responsables des cystites

Les principaux germes responsables sont Escherichia coli, Proteus mirabilis et Klebsiella. Ces germes sont généralement d'origine intestinale. Les Staphylocoques, parfois eux aussi responsables d'infections urinaires, sont d'origine cutanée. Le méat urinaire chez la femme est très proche de l'anus ; une contamination accidentelle est donc fort possible.

Un cas particulier : les cystalgies à urines claires

Des infections ou des inflammations des voies urinaires (cystite sans germes ou cystalgies à urines claires ) peuvent survenir et récidiver chez certaines femmes. Ces symptômes sont parfois favorisées par les rapports sexuels. Les analyses d'urines sont ne décèlent aucune pullulation de germes. Ce trouble est surtout fréquent aux au début de la vie sexuelle, et aux alentours de la ménopause. On peut incriminer entre autres les déséquilibres hormonaux ou l'atrophie des muqueuses urogénitales post-ménopausique.

Les règles d'hygiène

  • Boire abondamment.
  • Uriner après les rapports sexuels.
  • S'essuyer et se laver d'avant en arrière.
  • Eviter les douches vaginales.

 

Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 7/07/2003

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999