Cynara scolymus - Artichaut en phytothérapie

fleursartichaut.jpg,artichaut

Contribution du Dr.Donadieu 

L'artichaut est une plante diurétique, cholérétique et cholagogue très recherchée, très utile et utilisée en phytothérapie dès lors que l'on souhaite faciliter les fonctions d'élimination urinaire et digestive de l'organisme

Botanique

  • Nom latin Cynara scolymus
  • Famille: Composées
  • Nom vernaculaire: Bérigoule L'artichaut n'existe pas à l'état spontané, c'est une plante cultivée dans les régions tempérées européennes (notamment en France dans toute la Bretagne, en Gironde, en Provence, et dans le Roussillon).
  • Partie utilisée: la FEUILLE, ce ne sont pas les bractées du capitule floral (appelées à tort "feuilles"), constituant avec le fond de ce même capitule les parties comestibles de l' artichaut légume, qui sont utilisées en phytothérapie, mais les vraies feuilles attenantes à la tige.
  • Actions principales: : HÉPATOSTIMULANTE et DÉPURATIVE

Principes actifs majeurs de l'artichaut

Les feuilles d'artichaut (larges feuilles très découpées attenantes à la tige qu'il ne faut pas confondre avec les bractées de la fleur et qui sont les parties comestibles du légume: voir " Artichaut légume ") contiennent essentiellement :

  • un depside: la cynarine (à l'origine de ses propriétés cholérétiques, hépatoprotectrices et hypocholestérolémiantes),
  • et un principe amer: la cynaropicrine ,
  • associés à de nombreux acides: chlorogénique, caféique, hydroxyméthylacrylique, succinique, citrique, malique, etc. (qui participent à son effet diurétique et également à son activité cholérétique),
  • des sels de potassium en abondance,
  • et des flavonoïdes: hétérosides du lutéolol.

Propriétés générales essentielles

La feuille d'artichaut possède des propriétés

  • cholérétique (qui augmente la sécrétion et l'élimination de la bile par le foie) et cholagogue (qui facilite l'évacuation de la bile située dans les voies biliaires extra-hépatiques et surtout dans la vésicule, vers l'intestin),
  • hépatoprotectrice et régénératrice de la cellule hépatique;
  • hypocholestérolémiante, hypotriglycéridémiant et légèrement hypotensive;
  • apéritive et digestive;
  • diurétique et dépurative générale.
  • cardioprotecteur

artichaut

Indications principales de l'artichaut en phytothérapie

Actuellement, l'artichaut est utilisé

En général 

  • Chaque fois qu'il est nécessaire de faciliter la digestion en favorisant le travail du foie.
  • Pour combattre l' hypercholestérolémie.
  • Pour favoriser l'élimination urinaire
  • Pour améliorer la dépuration physiologique de l'organisme.

Sphère cardio-vasculaire

  • Artériosclérose et ses conséquences (hypertension artérielle en particulier).

Sphère digestive

Affections ou trouble hépatiques et vésiculaires dans leur ensemble :

  • Insuffisance hépatique -
  • Paresse vésiculaire.
  • Lithiase biliaire (effet préventif chez les personnes prédisposées) -
  • Cholécystite -
  • Hépatite et suites d'ictères -
  • Alcoolisme -
  • Cirrhose -
  • Stéatose hépatique -
  • Constipation d'origine hépatique.

Sphère urinaire

  • Insuffisance rénale et ses conséquences (urémie et lithiase notamment)
  • Chaque fois qu'il est nécessaire d'augmenter la diurèse.

Autres sphères

  • Rhumatismes chroniques -
  • Goutte -
  • Surcharge pondérale -
  • État pléthorique -
  • Cellulite .

Formes d'utilisation

Les formes habituelles d'administration de la feuille d'artichaut

  • en phytothérapie contemporaine sont la poudre totale sèche (micronisée, et de préférence cryobroyée) en gélules qui représente le totum végétal de la feuille dans toute son intégrité et toute son intégralité, et l' extrait sec (souvent sous forme de nébulisat) également en gélules. Elle peut également être prise sous forme de
  • décoction (faire bouillir 50 g de feuilles fraîches dans un litre d'eau pendant 10 minutes et filtrer);
  • sous forme d' infusion (faire infuser 10 g de feuilles fraîches dans une tasse à thé d'eau bouillante pendant 15 minutes et filtrer;
  • ou, pour plus de facilité, en utilisant les sachets-doses prêts à l'emploi de certaines spécialités pharmaceutiques mentionnées ci-dessous);
  • et sous forme d' extrait aqueux ou de jus de plante avec des spécialités prêtes à l'emploi (en ampoules buvables ou en flacons) vendues dans les pharmacies et les magasins de diététique.
  • La feuille d'artichaut existe enfin sous forme de très nombreuses spécialités pharmaceutiques phytothérapiques répondant à ses indications (seule ou en association avec d'autres plantes aux vertus complémentaires.

Posologies moyennes  

Les doses moyennes journalières à prendre pour les formes habituelles d'utilisation sont les suivantes:

  • Poudre totale sèche micronisée en gélules: 2 g à prendre avec un verre d'eau en trois prises: matin, midi, et soir, avant les repas.
  • Extrait sec (nébulisat) en gélules: 400 mg à prendre avec un verre d'eau en trois prises: matin, midi, et soir, avant les repas.
  • Décoction: boire une tasse matin, midi, et soir, avant les repas.
  • Infusion: boire une tasse matin, midi, et soir, avant les repas.
  • Extrait aqueux: prendre une ampoule dans un verre d'eau matin, midi, et soir, avant les repas.
  • Jus: prendre une cuillerée à soupe matin, midi, et soir, diluée dans un verre d'eau avant les repas.

La durée du traitement est éminemment variable en fonction des troubles à traiter et de leur importance. En règle générale, il doit être poursuivi jusqu'à disparition - ou nette amélioration - de ceux-ci.

Préparations magistrales médicales: suivre strictement les indications mentionnées sur l'ordonnance par le médecin traitant.

Spécialités pharmaceutiques : suivre les recommandations d'utilisation du laboratoire quant à la dose, la durée du traitement et, pour les enfants, l'âge à partir duquel la spécialité peut être prise.

Remarques importantes

  • Un traitement à base de feuille d'artichaut est fortement déconseillé aux femmes qui allaitent du fait de son action inhibitrice sur la sécrétion lactée.
  • Je rappelle encore une fois, car la confusion est fréquente, que ce ne sont pas les bractées du capitule floral (appelées à tort "feuilles"), constituant avec le fond de ce même capitule les parties comestibles de l' artichaut légume, qui sont utilisées en phytothérapie, mais les vraies feuilles attenantes à la tige. "Un foie, deux reins et l'artichaut"
Nom latin: 
CYNARA SCOLYMUS
Nom usuel: 
Artichaut feuille
Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 10/01/2011

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999