CONIUM MACULATUM



CONIUM MACULATUM en homéopathie : indications et posologie
CONIUM MACULATUM médicament homéopathique est préparé à partir de la Grande Ciguë, plante herbacée bisannuelle, extrêmement toxique.

Indications

Conium maculatum en neurologie

  • Vertiges rotatoires, avec sensation de rotation des objets, aggravé couché et en tournant la tete. Les objets semblent tourner au tour du lit.
  • Paralysie avec évolution de bas en haut et sensation de froid dans les zones atteintes. Paralysies fonctionnelles. Paralysie faciale avec vertiges et syndrome dépressif.

Conium maculatum sur le sein

  • Mastodynies : syndrome prémenstruel, avec induration douloureuse des seins. Mastose avec atrophie des seins ou mastose fibrokystique. Induration douloureuse des seins.
  • Suite de traumatismes des seins, à prendre en prévention pour les séquelles possibles, en 5 CH, 3 granules 3 fois par jour, associé à BELLIS PERENNIS 5 CH à la même posologie durant une semaine.

Conium maculatum et la prostate

  • Adénome de la prostate, avec dysurie (miction douloureuse) , miction fractionnée, jet urinaire intermittent.

Troubles sexuels

  • Troubles sexuels : suite à une continence sexuelle prolongée, le sujet présente une impuissance, ou des éjaculations précoces, malgré un désir conservé.

La dépression

  • Etat dépressif avec ralentissement général, fatigue, et sensation de déficit intellectuel. Dépression, indifférence au travail, ralentissement moteur et intellectuel.

Aggravation

Par la continence sexuelle, par l’alcool, en étant couché. Par les mouvements de la tete ou des yeux pour les vertiges.

Posologie

  • Pour les indurations glandulaires, en basse dilution, 4 à 6 CH, deux prises par jour, par 3 granules
  • dans les troubles neurologique, troubles sexuels et états dépressifs, en 9 à 15 CH, une prise par jour, par 5 granules

☛ En savoir plus sur les posologies en homéopathie

Conium maculatum est un médicament homéopathique indiqué dans les vertiges rotatoires, mais aussi en gynécologie et dans certains états dépressifs