Comment gérer le stress par la sophrologie

MICHELLE-FREUD

Par Michèle Freud

http://www.michelefreud.com

 

Apprenez à vous détendre

Sophrologie, yoga, relaxation, toutes ces techniques induisent une réponse
physiologique qui se traduit par une réduction du tonus musculaire
de nature à
procurer une véritable détente aussi bien physique que psychique.

Qu'est ce que la sophrologie ?

Appelée « science de la sérénité
de l'esprit », la sophrologie permet d'accéder
à un état de bien-être mental et physique
à l'aide d'une détente du corps associée à la
respiration et à la visualisation. En pratique, il s'agit d'atteindre
un niveau de détente, « entre la veille et le sommeil
» où l'on se déconnecte du monde extérieur.
On se trouve ainsi davantage sensibilisé
par nos sensations internes, les tensions se dénouent et l'on
ressent une profonde impression de régénération aussi
bien physique que mentale.
Art de vivre, la sophrologie propose une manière d'aborder la
vie de façon plus positive Thérapeutique, elle est de plus
en plus utilisée pour soulager des tensions, des angoisses etc.. Méthode,
elle est d'une aide efficace pour faire face au quotidien et gérer
le stress
(Se référer au C.D. Mieux Être par la sophrologie n° II)
http://www.michelefreud.com

Voici quelques techniques anti-stress.

La respiration

Lorsqu'il y a stress, il y a pratiquement toujours blocage respiratoire.

En effet, lorsque nous subissons une
émotion, nous avons tendance à bloquer notre
ventre pour éviter de ressentir la peur. Mais nous
bloquons aussi toutes les fonctions vitales. Sous l'effet
du stress, la respiration devient plus rapide, haute, thoracique.

Une bonne respiration permet de réguler toutes les fonctions de l'organisme,
l'énergie circule partout. C'est une technique anti-stress
par excellence.

Un exercice à pratiquer :

  • Tout d'abord, installez vous confortablement et relâchez la mâchoire et les épaules.
  • Puis inspirez doucement en gonflant votre ventre, expirez doucement en abaissant
    votre ventre.
  • Puis inspirez par le nez, toujours en gonflant votre ventre, expirez
    doucement par la bouche, l'expiration est plus longue que l'inspiration.
  • Recommencez encore et entraînez vous.

Chaque fois que vous êtes confronté à
une difficulté, respirez. Inspirez, puis expirez,
en insistant bien sur l'expiration, plus longue,
plus lente que l'inspiration.

En respirant ainsi consciemment, vous apprendrez à
prendre la distance avec la situation qui vous préoccupe.
(Voir C.D. audio Mieux Être par la sophrologie I «
J'apprends à respirer, j'apprends à
me détendre »)
http://www.michelefreud.com

Marquer des pauses dans la journée

Évitez d'attendre d'avoir des contractures dans les épaules,
dans le dos pour s'autoriser
à se reposer.

Pensez à l'adage : « Se reposer avant d'être fatigué ! »
Pratiquer par exemple aussi l'exercice Tension Détente. Profiter de toutes les situations d'attente : détente en respirant par le ventre !

« Attente = Détente ! »

Faites une pause en cours de travail.

Si par exemple vous travaillez sur ordinateur, arrêtez-vous toutes
les heures environ en vous détournant quelques instants de votre écran.

Vous pouvez aussi pratiquer les exercices suivants :

  • Fermez les yeux,
  • relâchez les muscles du visage,
  • desserrez la mâchoire
  • Placez le bout de vos doigts sur le front et tournez doucement autour de
    vos yeux.
  • Répétez l'exercice plusieurs fois en tournant
    dans un sens puis dans l'autre

Prévoyez de temps en temps une journée anti-stress

Efficace pour recharger ses batteries, réfléchissez comment
vous établiriez votre journée anti-stress bien planifiée.
Fixez-en la date dès aujourd'hui.
Notez ci-dessous comment vous programmez votre journée :

Voici quelques exercices et commentaires

issus du C.D audio " La gestion
du Stress" ..

Apprenez à gérer vos pensées négatives.

Ce qui pose problème, ce n'est pas le problème, c'est
la manière dont nous y faisons face, c'est cela qui nous anéantit.
Apprenons à
faire face de façon différente. En appréhendant les
problèmes autrement, ils deviendront différents.

Appréciez ce que vous avez. Vivez le moment présent.
Veillez à utiliser des mots positifs.

Nous avons
été plus ou moins programmés par des mots ou des injonctions
du style : tu n'y arriveras pas..
Une technique en cas de problème, ou de rumination mentale, c'est
de noter les problèmes et toutes les solutions possibles, sans chercher à trier.
Puis, chaque jour, réfléchir aux différents moyens de
les atténuer ou de les résoudre. C'est cela agir positivement.

Récompensez-vous pour vos actions, vos attitudes et vos pensées
positives.
Je connaissais une grand mère qui lorsqu'elle ouvrait ses volets,
quel que soit le temps disait tous les matins, aujourd'hui est un nouveau
jour et il fait beau !
C'est une manière de commencer sa journée avec enthousiasme
!
Pour éviter de ruminer, prenez du recul

Communiquez. Dialoguez

Pour éviter des situations de conflits stressantes, exprimez clairement
vos sentiments sans dramatisation ni honte..

Tout ce qui n'est pas dit est remballé dans le corps, dans la
cuirasse et provoque maladie, mal à
dire..

La communication que je n'ai pas apprise peut s'apprendre. J'apprends à dire
mes peurs, sans les imposer aux autres.
Oser dire ses peurs ne veut pas dire les transmettre ou les faire prendre
en charge.
Quand je prends le risque de dire, donc de dépasser mes peurs, je
prends aussi le risque d'être entendu.

Certaines personnes fonctionnent dans la communication suivant un modèle
unique qui est celui de la plainte. Elles se plaignent de tout.. Et
de tout le monde. Essayez de proposer une solution, elle vous répondra «
oui mais.. » Les conseils en vue d'un changement seront
mal acceptés.
La plainte peut être un appel, elle est souvent une demande ou un reproche
indirect adressé à
celui qui l'écoute.

Exemple cette mère de famille, débordée par toutes ses
tâches ménagères et par le peu d'attention que
lui consacre son mari, dans l'incapacité d'exprimer sa colère
Elle l'exprimera sous forme d'une plainte de ses malaises, de
sa fatigue de ses voisins, de son vieillissement etc..
La plainte reproche crée un état de blocage dans les relations.
Elle empêche de faire des vraies demandes, donc d'exprimer ses
vrais besoins ou désirs.
C'est souvent la peur qui nous paralyse..

Affirmez-vous

L'affirmation de soi, de sa personnalité et de soin moi est
indispensable à l'épanouissement de l'individu
et à l'expression de son identité
Exprimez-vous. Ne distillez pas au compte-goutte ce que vous avez à dire.
Dites « je » et pas nous ou « tu »
Vous avez aussi le droit d'exprimer votre désaccord.

Apprenez à dire non

Un grand nombre de situations stressantes proviennent d'une absence
d'affirmation de soi et d'un oui de complaisance dont on n'a
pas mesuré les conséquences.
Vous pouvez dire non en expliquant que c'est l'expression de
votre identité, en donnant vos raisons et vos arguments.

Il est nécessaire d'apprendre à dire :

  • Non, ça ne m'arrange pas.
  • Non je préfère ceci ou cela.

Entraînez-vous au quotidien. Dans les boutiques, à
la maison, au bureau. Dites non sur un ton ferme et juste, sans agressivité .
À trop vouloir plaire aux autres, on risque de s'oublier.

Aménagez-vous votre espace personnel (maison ou bureau) et défendez
votre territoire

S'occuper de Soi

Cela fait partie de la détente
Notez dans votre journal comment vous auriez envie de vous occuper davantage
de vous :
Voici quelques idées :

  • Prendre rendez-vous chez le coiffeur, l'esthéticienne,
  • Se faire masser ou se masser..
  • Prendre un bain avec des huiles essentielles : l'huile essentielle
    de lavande ou d'oranger est particulièrement calmante et sédative.

Surveillez votre alimentation

La diététique anti-stress est une alimentation variée
et équilibrée : inutile de faire des régimes

Un régime est une frustration et la frustration est un stress supplémentaire.

Il s'agit de respecter quelques principes simples et d'introduire
dans notre ration quotidienne des aliments naturels, riches en vitamines
et en minéraux

  • Mangez des fruits et légumes, riches en vitamines et en minéraux
    Un kiwi contient par exemple 80 mg de vit. C,
  • Intégrez davantage de sucres lents dans votre alimentation : céréales
    complètes, pain complet)
  • Réduisez vos quantités de sucres rapides
  • Consommez moins de graisses, supprimez les fritures
  • Modérez vos doses d'excitants : thé, café, alcool, tabac
  • Évitez de sauter un repas
  • Mangez lentement, mastiquez bien les aliments
  • Au bureau, évitez de manger sur votre poste de travail. Faites une pause et trouvez un lieu calme.

Ayez un réseau social satisfaisant. Étendez votre cercle
d'amis

Prenez le temps de vous amuser.

Cultivez l'humour. Riez
Le rire favorise votre système de protection immunitaire.
Quand on ri l'air sort avec une grande puissance et contribue à l'hyper
oxygénation du cerveau.
Quand la respiration est bloquée, l'individu est contracté,
apeuré.

En riant, on libère la puissance du souffle

Exercice
Pour commencer à rire, Apprenez à sourire :

  • fermez les yeux et souriez pendant une minute !
  • Recommencez cet exercice souvent. Votre visage s'illuminera de plus en plus

Écoutez de la musique, chantez même !

Les vibrations du chant, en relâchant la tension nerveuse, décuplent
l'énergie, apaisent et clarifient l'esprit.

Tous les choristes vous le diront : après avoir chanté, on
est détendu, en pleine forme. Chanter régénère
corps et mental sans oublier les répercussions positives sur le quotidien.

Être bien dans sa voix aide à s'extérioriser.

Entraînez-vous. Faites des vocalises

  • Commencez par relaxer les mâchoires.
  • Faites des grimaces pour décontracter les muscles puis faites des vocalises.
  • Commencez par retrouver des refrains que vous aimez et entraînez-vous à chanter régulièrement
  • Inscrivez-vous dans une chorale ou à des cours de chants si cela vous plaît.

Soyez vous-mêmes

Arrêtons de vouloir être parfait et d'avoir envers soi
des exigences démesurées.

Nous avons besoin d'apprendre que nous pouvons être tout simplement
nous-mêmes, quelquefois fragiles, de mauvaise humeur ou tout simplement
fatigués.

Nous avons le droit de nous donner des permissions que nous n'avons
pas reçues dans l'enfance : la permission d'avoir une
place, d'être reconnu, de réussir, d'avoir du plaisir,
la permission d'être simplement ce que nous sommes.

Être soi-même c'est réapprendre
à ressentir et à exprimer, se dégager du carcan social
qu'est le regard des autres.

De temps en temps laisser faire, plutôt que de vouloir faire...
et de tout vouloir contrôler.

Réservez-vous de temps en temps des moments de silence, de solitude pour vous retrouver..

Ces moments de solitude sont indispensables pour réfléchir,
prendre une décision, être à l'écoute de
ses vrais désirs, de ses vrais besoins et accéder
à sa propre vérité.
Cette voix intérieure, vous pourrez l'entendre dans le brouhaha..
Il y a un temps pour être soi et un temps pour être tout simplement
avec Soi

Parmi toutes ces recettes, Testez celle qui vous convient et surtout écoutez-vous
!

 

Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 24/12/2000

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999