Chamaemelum nobile, La Camomille Romaine en phytothérapie

Camomille romaine, planche botanique

La Camomille romaine en phytothérapie : indications et posologie

C'est une plante herbacée de la famille des asteracées ; elle mesure une trentaine de centimètres, et sa tige est recouverte de petits poils. Ses feuilles ont finement divisées.
Ses capitules floraux sont solitaires et fortement odorants.
Elle pousse en Europe et en Afrique du Nord.

Dénomination Française : Camomille romaine ou Camomille Noble
Dénomination latine : Chamaemelum nobile , Anthemis nobilis
Noms communs : camomille noble, camomille odorante, grande camomille, anthémis noble, camomille d'Anjou.

En phytothérapie, on utilise principalement

  • La teinture-mère de plante entière
  • l'Huile essentielle de capitules : en savoir plus
  • L'extrait fluide

Composition

Composants principaux de la plante

  • Huile essentielle (0,6 à 2,4 % du capitule sec) de couleur bleue en raison de la présence d'azulène
  • Lactones sesquiterpéniques : la nobiline et ses dérivés
  • Flavonoïdes
  • Dérivés polyacétyléniques
  • Composés phénoliques 
  • Des catéchines dans la fleur lorsqu'elle prend une teinte "rouillée". 

Composants principaux de l'huile essentielle

En savoir plus

Propriétés de la camomille romaine en phytothérapie

En utilisation interne

  • C'est un tonique amer par la nobiline,  principalement utilisé dans les troubles digestifs et les dyspepsies. 
  • Un émménagogue : cela qualifie les plantes médicinales qui stimulent le flux sanguin dans la région pelvienne et l'utérus. On l'utilise dans les troubles de la menstruation
  • Elle est dite carminative : favorise la diminution de la génération de gaz et de flatulences dans le tube digestif.
  • Elle agit sur les états dépressifs légers et diminue l'anxiété. 
  • Sédative légère. 
  • Activité antimicrobienne
  • Activité anti-hypertensive par un effet diurétique et vasorelaxant.

Indications 

Les indications de la plante entière de Camomille romaine ou des capitules en phytothérapie par voie interne

La camomille romaine est principalement utilisée dans la sphère digestive 

  • Dyspepsie, notamment avec flatulences et ballonnements, 
  • Oesophagite, gastrite, brûlures d'estomac, en appoint dans les ulcères gastriques. 
  • Tendance à la constipation

En gynécologie

  • Troubles des règles avec dysménorrhées, aménorrhées, en appoint dans l'endométriose. 
  • Troubles de kola ménopause. 

Fortifiant, troubles de la croissance. 

Les indications de la plante entière de Camomille romaine ou des capitules en phytothérapie par voie externe

  • Elle est utilisée en traitement d'appoint comme adoucissant et antiprurigineux dans les affections dermatologiques , crevasses, écorchures, piqûres d'insectes... 
  • Dans l'irritation oculaire, sous forme de compresses

Utilisation et posologie de la camomille romaine

Pour ce qui est de l'usage interne, la camomille romaine est généralement utilisée en phytothérapie sous forme de teinture mère, d'extrait fluide, d'extrait sec. La posologie varie dans ce cas selon le fabriquant.

Les préparations "maison".

L'infusion

Elle sera utile pour les troubles digestifs ou gynécologiques, il est conseillé de prendre une infusion de camomille romaine avant les repas : laisser infuser 5 à 10 capitules pendant dix minutes dans le volume d'eau bouillante utile .

La lotion de camomille

Dans un litre d'eau portée à ébullition, jetez 50 g de fleurs de camomille romaine.
Laissez infuser 15 min. Vous prourrez conserver cette préparation durant 48 heures au réfrigérateur. 
Cette lotion, une fois refroidie peut être utilisée en compresse sur les yeux pour en calmer les irritations oculaires modérées, les conjonctivites bénignes et les yeux fatigués s'en trouveront.

L'huile de massage

Mélangez 10 g de fleurs de camomille romaine à 100 ml d'huile d'olive tiède, puis laissez macérer à couvert durant quatre ou cinq heures. Vous pourrez utiliser cette huile en massage sur des articulations douloureuses, des muscles courbatus et toute zone ayant subi un traumatisme léger (entorse, foulure...). 

Précautions d'emploi

Contre-indiquée en cas d'algie aux astéracées. 

 

Nom latin: 
Chamaemelum nobile
Nom usuel: 
Camomille Romaine
Modifié le: 
25/07/2019
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 11/06/2019

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

 

 

Pour la rédaction d'articles, je me base sur les ouvrages suivants : Bibliographie

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999