Céphalées, migraines et troubles digestifs : la place de l'homéopathie

Expert

migraine digestif

Homéopathie, céphalées, migraines et foie

Ce que nombre d'entre nous appellent crise de foie, et dont la majeure partie du corps médical nie l'existence peut être appréhendé par l'un ou l'autre des remèdes qui suit.

POSOLOGIE : 3 granules toutes les heures, espacer dès amélioration.

  • Chelidonium 4 à 5 CH : les douleurs se focalisent au-dessus de l'orbite droite, et s'accompagnent volontiers de nausées et vomissements. La langue est jaunâtre et chargée.
  • Nux vomica 4 à 15 CH : les maux de tête surviennent souvent après des repas trop riches, sur un terrain bien particulier. Les douleurs sont généralement soulagées par des vomissements.
  • Lycopodium 4 à 7 CH : là encore, le terrain est primordial. On remarque la latéralité droite des douleurs (côté du foie) et l'aggravation en fin d'après-midi. Ce remède concerne aussi les migraines du week-end.

Pour simplifier avec une formule toute faite CHELIDONIUM COMPOSÉ en granules, 3 toutes les heures

  • Chelidonium majus 3 DH
  • Taraxacum dens leonis 3 DH
  • Carduus marianus 3 DH
  • Solidago virga aurea 3 DH
  • China rubra 3 CH
  • Hydrastis canadensis 3 CH
  • Magnesia muriatica 3 CH

Homéopathie, céphalées, migraines et estomac

  • Iris versicolor 5 à 15 CH : les migraines s'accompagnent de régurgitations et vomissements acides et brûlants, ainsi que de troubles visuels. Ce sont des céphalées périodiques ( fin de semaine, jours de repos )
  • Kalium bichromicum 4 à 7 CH : les migraines se focalisent surtout au-dessus de l'orbite, le plus souvent à droite ; on retrouve volontiers des troubles visuels, des vomissements et de l'acidité gastrique. Les douleurs sont " en point ".

Homéopathie, céphalées, migraines et constipation

  • Bryonia 4 à 7 CH : la céphalée est aggravée par le moindre mouvement, et l'on a la sensation que la tête va éclater. Les douleurs sont améliorées par la pression forte.
  • Hydrastis 4 à 7 CH : le teint est jaunâtre, la langue est chargée ; ce tableau comprend souvent la céphalée, la constipation, les maux d'estomac et le rhume chronique coulant dans l'arrière-gorge.

Homéopathie, céphalées, migraines et excès alimentaires

  • Nux vomica 4 à 7 CH
  • Antimonium crudum 4 à 7 CH : chez un gros mangeur, pléthorique, hostile quand il a faim ; les douleurs sont souvent occipitales, et alternent avec des hémorroïdes.
  • Pulsatilla 4 à 9 CH : les céphalées font souvent suite à des repas riches en matières grasses.
  • Aloe 4 à 5 CH : les céphalées sont le plus souvent frontales et peuvent alterner avec de la constipation. Elles sont soulagées en fermant les yeux.

 

Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 21/11/2006

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999