CBG : en quoi est-il différent du CBD ?


Depuis plusieurs années, le CBD s’est largement développé en France. Il est possible de le consommer sous différentes formes et ses bienfaits sur la santé sont désormais reconnus. Mais en parallèle, une autre substance tend à accroître sa notoriété. Il s’agit du CBG. On vous explique de quoi il retourne dans cet article.

Le CBG, qu’est-ce que c’est ?

Comme le CBD, le CBG est issu du cannabis. Ce dernier produit de nombreuses molécules et il est possible de compter une centaine de cannabinoïdes. Le CBG est également présent dans le chanvre et présente l’avantage de ne pas être psychotrope. Le taux du cannabigerol évolue en fonction des variétés de cannabis, mais que les quantités présentes restent faibles. Il est donc complexe à extraire. Aujourd’hui, le CBG est considéré comme la substance à la source de la création du cannabidiol, mais aussi du THC. C’est la raison pour laquelle sa concentration ne dépasse généralement pas les 1 %. C’est dans les fleurs qu’il est le plus présent, et non dans les feuilles, contrairement au cannabidiol. Par ailleurs, il faut savoir que les études sont beaucoup plus développées pour le CBD que pour le CBG. Mais alors, quelles sont les différences entre les deux ?

Le CBG a-t-il des bienfaits ?

Les études parues sur le CBG mettent en avant le fait que, comme le CBD, il possède certains bienfaits. Inflammatoires, tout d’abord, ce qui en fait une piste pour soulager certains maux liés à des maladies comme celle du syndrome du côlon irritable. Par ailleurs, une recherche a permis de montrer que le cannabigerol permettrait d’améliorer l’humeur, tout en agissant sur la dépression et le stress.

CBD et CBG, quelles différences ?

Tout comme il est possible d’acheter de l’huile CBD Grams, certains sites proposent à la vente de l’huile de CBG. Pour autant, certaines différentes sont à noter entre les deux produits. Leur structure chimique n’est pas la même, de même que leur taux de concentration. Ainsi, le CBG étant présent dans les matières végétales en petites quantités, l’intérêt pour celui-ci n’est que très récent. Il faut aussi savoir que, contrairement au cannabidiol, le cannabigerol a d’importantes affinités avec les récepteurs cannabinoïdes CB1 et 2. Bien qu’il soit encore tôt pour tirer des conclusions en raison du faible nombre d’études, le CBG pourrait être efficace et utile pour résoudre certains problèmes de santé. Mais attention, certaines similitudes avec le CBD peuvent aussi être notées, notamment par le fait que qu’il ne s’agit pas d’une substance psychotrope et qu’il possède des vertus anxiolytiques et apaisantes.

Les consommer ensemble, est-ce possible ?

Certains se poseront certainement la question de savoir s’il est possible de consommer CBG et CBD à la fois. La réponse est oui. Il s’agirait d’ailleurs d’une manière de tirer parti des vertus de ces cannabinoïdes. Mais attention, il reste recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de consommer pour la première fois ces substances, notamment si elles ont pour but de réduire certaines douleurs ou certains maux. Enfin, sachez que la consommation de CBD ou CBG est à proscrire dans certains cas.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *