CBG C’est quoi ? Guide complet


Le cannabis est composé de plusieurs substances chimiques appelées cannabinoïdes. On en dénombre 113 actuellement dont les plus plébiscitées sont le CBD et le THC. Le CBG (cannabigerol) est également une substance chimique du cannabis. Elle est moins connue du grand public parce qu’elle est moins présente dans la plante. Le cannabigerol a des propriétés bénéfiques pour l’organisme humain et peut être consommé de différentes manières. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le CBG.

Qu’est-ce que le CBG ?

La plante du cannabis produit également un cannabinoïde moins connu du grand public appelé CBG ou encore cannabigérol. Généralement, cette substance chimique est produite à partir de jeunes plantes de cannabis pas très matures. Puisqu’elles contiennent une concentration plus élevée en CBG. Beaucoup d’études ont révélé que le CBD ou le THC proviennent du CBG. C’est-à-dire que les autres substances cannabinoïdes étaient du cannabigérol à la base avant de devenir ce qu’elles sont. Raison pour laquelle le CBG est perçu comme le père de tous les autres cannabinoïdes.

Qu’est-ce qui différencie le CBG des autres cannabinoïdes ?

Le CBG est différent des autres cannabinoïdes sous différents aspects. Le cannabigérol est non pschycoactif contrairement au THC. Il diffère de ce dernier en termes de puissance. En consommant du CBG, vous ne serez pas affecté. La substance agit sur le cerveau de la même manière que le CBD et ne vous plonge pas dans un état enivrant comme le THC.

La cannabigérol tout comme le Cannabidiol agit sur le système endocannabinoide des utilisateurs. En raison de sa faible affinité avec les récepteurs du système contrairement au cannabidiol, les effets produits par le CBG diffèrent sensiblement de ceux du CBD. De même, l’extraire du cannabigérol est beaucoup plus compliqué que le cannabidiol. En fait, le CBG est moins concentré dans le cannabis que les autres cannabinoïdes. Il faut l’association de plusieurs plantes et une technologie d’obtention bien précise avant d’obtenir du cannabigérol.

Quels sont les avantages de l’utilisation du CBG ?

Le CBG est l’un des produits les plus rares du cannabis. Tous les bienfaits de ce produit n’ont pas encore été énumérés puisque seules quelques études sont faites en son nom. Toutefois, certaines recherches scientifiques ont prouvé que le cannabigérol peut réduire le stress oxydatif de même que les inflammations. En effet, la substance chimique une fois dans l’organisme peut agir sur les récepteurs responsables de la douleur, de la chaleur ou de l’inflammation proprement dite. Le cannabigérol a donc un effet positif sur les personnages souffrant du stress de même que celles ayant des inflammations.

Il semblerait également que le CBG soit efficace dans la lutte contre le glaucome. Généralement, des études révèlent que la substance à un pouvoir positif pour lutter contre les inflammations des intestins. De même, d’autres recherchent stipulent que le cannabigérol peut protéger les neurones contre les dommages du cerveau. En ce sens, on peut donc dire que le CBG est un neuroprotecteur.

D’autres études sembleraient prouver que le CBG peut également être utilisé dans le traitement du cancer de côlon. Par ailleurs, il est important de retenir que les hypothèses sont faites sur la base de recherches scientifiques dont la plupart ont été effectuées sur des animaux. Il faudrait donc plus d’études à propos du cannabigérol afin d’identifier avec certitudes tous ses bienfaits sur l’organisme vivant.

Quel pourrait être l’effet secondaire de la consommation du CBG ?

Le CBG est l’une des rares substances issues du cannabis. Il n’est donc pas populaire auprès du public. De ce fait, les études faites à son sujet sont restreintes et assez limitées. Actuellement, on ne connaît pas tous les effets bénéfiques de cette substance chimique. Ses effets secondaires ou les différentes conséquences que peut entraîner le cannabigérol sur l’organisme humain sont encore méconnus. Déjà, la plupart des quelques études effectuées ont été testées sur des animaux. Les informations sur les différents risques possibles du CBG sont donc limitées. Toutefois, pour l’instant tout ce que peuvent dire les scientifiques est que l’abus de ce cannabinoïde tout comme le CBD peut-être grave pour un individu.

Comment consommer du CBG ?

Principalement, le mode d’utilisation du cannabigerol le plus connu est l’huile. Sur le marché, il existe trois catégories d’huiles de cannabigerol à savoir :

  • l’huile à large spectre : c’est une huile qui contient tous les cannabinoïdes, dont le CBG. Toutefois, elle est dépourvue du THC,
  • l’huile à spectre complet : elle contient tous les cannabinoïdes y compris le CBG et le THC,
  • l’huile de CBG pure : cette huile est très rare. Elle ne contient que du CBG à 100 %.

L’huile de CBG peut être consommée sous différentes manières par les utilisateurs. Ils ont la possibilité de la consommer par voie cutanée. Il suffit pour cela de mélanger un produit cosmétique compatible avec l’huile de CBG. Ensuite, masser le corps ou l’endroit voulu. De cette manière, l’huile peut pénétrer dans la peau. Par voie orale, vous pouvez mettre des gouttes d’huile dans vos boissons ou aliments. Ensuite, il suffit de les avaler pour que le produit se retrouve dans votre corps. Quant à l’option sublinguale, il suffit de mettre quelques gouttes de CBD sur la langue.

Lire aussi  Effet CBD - Tout savoir

Tout comme le CBD, le mode de consommation influence la durée d’effets du CBG sur l’organisme, de même son temps d’action. En raison des études limitées faites sur le cannabigérol, il est important de s’approvisionner uniquement chez des fournisseurs certifiés et reconnus. Si les informations relatives au produit ne sont pas correctes, il est conseillé de l’éviter tout simplement puisque la sécurité de votre santé en dépend.

Quelle mesure de sécurité pour se protéger du CBG ?

Il est important avant toute consommation de produit issu du cannabis tel que le CBG, de demander l’avis d’un professionnel de santé. En effet, le cannabigérol peut réagir en présence de médicaments ou autres substances chimiques que vous consommez.

De même, étant un produit issu du cannabis, vous devrez bien vous renseigner en ce qui concerne la réglementation vis-à-vis du CBG. Puisque, tout comme le CBD ou le THC, le cannabigérol est soumis à une loi stricte.

Vu que les études sont limitées sur le CBG, il est important de toujours le consommer en faible dose afin d’éviter toutes mauvaises surprises.

Somme toute, le CBG est un cannabinoïde issu du cannabis. Il est rare sur le marché en raison de sa contraction très faible dans la plante. À l’image du CBD, le cannabigérol a des effets bénéfiques pour l’organisme. Il peut être consommé de différentes manières par les utilisateurs. Ses effets secondaires ne sont pas encore clairement révélés, mais sa consommation doit être entreprise dans la plus grande méfiance possible.