CBD pour UTI – Juin 2022


Ce que vous devez savoir sur les infections urinaires

Infection des voies urinaires (UTI) se produit lorsque des bactéries pénètrent dans le système urinaire, ce qui comprend votre reins, vessieles uretères et l’urètre.

Les femmes sont plus susceptibles de contracter une infection urinaire que les hommes. L’infection de la vessie peut être atroce et bouleversante. Il peut également avoir de graves conséquences lorsqu’il se propage aux reins. (1)

Quels sont les symptômes?

La muqueuse de la vessie et de l’urètre devient rouge et douloureuse lorsqu’on subit une infection urinaire. Cela provoque des douleurs dans la partie pelvienne du bas-ventre et du bas du dos. Le symptôme le plus courant est une sensation de brûlure ou une douleur en urinant.

Il y a une sensation d’un besoin intense d’uriner, mais seulement quelques gouttes sont excrété. C’est parce que la vessie est tellement enflammé qu’il donne envie d’uriner, même s’il n’y a pas beaucoup d’urine à l’intérieur de la vessie. L’urine d’une personne atteinte d’infection urinaire a également une odeur désagréable.

Cette condition doit être traitée immédiatement parce qu’un Une infection urinaire dans la vessie peut provoquer une infection rénale ce peut se propager dans la circulation sanguine et causer un problème de santé plus grave. (2)

Quoi Sont les facteurs de risque pour développer une infection urinaire?

  • Ne pas boire suffisamment d’eau
  • Retenir intentionnellement l’urine pendant une longue période
  • Dommages ou blessures de la moelle épinière ou d’autres nerfs (ce qui rend difficile le drainage régulier de la vessie)
  • D’autres complications qui obstruent l’écoulement de l’urine (calculs rénaux, hypertrophie de la prostate, rapports sexuels, etc.)
  • Diabète et autres troubles (qui limitent la capacité du système immunitaire de l’organisme à lutter contre les infections)(3)

La cause d’une infection urinaire provient d’une bactérie voyageant de l’extérieur du corps près de l’urètre, dans l’urètre puis dans la vessie. Les bactéries proviennent du microbiome intestinal dans la plupart des cas, à moins qu’un cathéter n’ait été placé pour une raison médicale.

Comment le CBD peut-il aider à guérir les infections urinaires ?

Le CBD a une activité étendue en termes de réduction de l’inflammation et des effets néfastes des radicaux libres.

Voici comment le CBD agit pour réduire l’inflammation dont nous souffrons pendant les infections urinaires. Une fois que les voies urinaires sont infectées, le mécanisme de protection de notre corps commence à combattre cette infection. jet dirige un certain nombre de cellules immunitaires vers la partie affectée pour se débarrasser de tout agent pathogène susceptible d’endommager l’organisme. Cela se traduit par une inflammation et des douleurs. CDB dans Cannabis peut avoir des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques qui peut réduire l’effet de l’infection urinaire en diminuant l’enflure et la douleur, et peut aider à combattre les bactéries qui se sont infiltrées dans le corps. (4) Il n’est pas clair si le CBD seul est un anti-inflammatoire et analgésique ou s’il doit être dans un cocktail avec Δ9-tétrahydrocannabinol THC, le composant psychoactif du cannabis.

CDButilisé en conjonction avec le THC, augmente l’endocannabinoïde 2-ag, ce qui réduit le nombre de cellules immunitaires envoyées. Le CBD aide non seulement à lutter contre l’inflammation, mais peut également aider à traiter la douleur. Le CBD augmente également l’endocannabinoïde anandamide, ce qui aide à réduire votre sensibilité à la douleur. (5)

CDButilisé conjointement avec le THC peut également être un antibactérien puissant qui peut aider à détruire certaines des bactéries les plus résistantes aux médicaments. Il a été promu pour un large éventail d’avantages pour la santé et peut être utilisé comme traitement pour les personnes atteintes d’infection urinaire. Une étude révèle que le CBD est remarquablement efficace pour tuer les bactéries, y compris celles responsables de nombreuses infections graves, telles que les staphylocoques et les streptocoques. (6)

Conclusion

Les infections urinaires sont assez fréquentes, extrêmement douloureux, et inconfortable. Certains cas conduisent à plus grave les conditions. Il faut savoir repérer les symptômes des infections urinaires et obtenir des antibiotiques avant qu’ils ne deviennent trop sérieux. Le cannabis seul n’est pas le traitement de première intention, mais peut constituer une mesure préventive utile chez les personnes souffrant d’infections urinaires récurrentes.

Le CBD est apparu comme une solution à une variété de conditions médicales et le travail sur le CBD continue de croître et de valider son efficacité dans une grande variété de problèmes de santé, y compris son impact sur les infections urinaires.

Comme mentionné précédemment, les résultats positifs suggèrent que le CBD/THC peut avoir des effets curatifs sur les infections urinaires en raison de ses propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et analgésiques. La question de savoir si le CBD seul peut traiter ou prévenir une infection urinaire n’a pas été étudiée.

Une bonne hygiène et rester hydraté sont quelques-unes des pratiques sûres pour prévenir les infections des voies urinaires. Plus important encore, les personnes souffrant de douleurs, de frissons ou de fièvre associés à des infections rénales ou à des symptômes indicatifs d’une infection urinaire doivent consulter immédiatement un médecin.


  1. Soins aux patients et information sur la santé – Infection des voies urinaires (UTI). Extrait de https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/urinary-tract-infection/symptoms-causes/syc-20353447
  2. Conditions urologiques – Infections des voies urinaires chez les adultes. Extrait de https://www.urologyhealth.org/urologie-conditions/urinary-tract-infections-in-adults
  3. Santé des voies urinaires – Informations sur l’état. Extrait de https://www.nichd.nih.gov/health/topics/urinary/conditioninfo/causes
  4. Les cannabinoïdes comme nouveaux médicaments anti-inflammatoires. Extrait de https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2828614/
  5. Cannabinoïdes dans la gestion de la douleur difficile à traiter. Extrait de https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2503660/
  6. Activité antibactérienne du delta9-tétrahydrocannabinol et du cannabidiol. Extrait de https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1085130
Lire aussi  Qui m'appelle au téléphone ?

CBD Clinicals est pris en charge par les lecteurs. Lorsque vous achetez via des liens sur notre site, nous pouvons gagner une commission d’affiliation. Apprendre encore plus

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *