Daucus carota - Carotte en phytothérapie

carottes,carrotte

Descriptif

La carotte est un légume racine d'origine européenne. Elle était déjà connue des Grecs, des Romains, des Germains et des Slaves. À partir du XVII ° siècle apparut pour la première fois, en Hollande, la carotte orange.

Plante potagère bisannuelle, la carotte est cultivée pour sa racine charnue rouge ou jaune. Les variétés rouges sont plus estimées.
Les feuilles sont vertes et très découpées.
Les fleurs, blanches, petites et en ombrelle apparaissent la deuxième année.
La carotte se plaît en terre ameublie et fraîche.
Quatre semis espacés permettent de récolter des carottes toute l'année :

  • En décembre, sur couche, récolte à partir de fin mars.
  • En février, sur couche, récolte fin mai. En mars, en pleine terre, récolte en juin.
  • En mai, pour la provision d'hiver. On la retrouve sur les marchés toute l'année.

L'appellation " carotte nouvelle " est autorisée jusqu'au 15 juin.

Composition

La carotte contient en moyenne

  • 7 % de sucre,
  • des phosphates,
  • des sels alcalins et une huile volatile qui lui donne son odeur.

Elle pèse en moyenne de 250 à 300 grammes.

  • La carotte fraîche est riche en bêta carotène (ou provitamine A),
  • en vitamine C, et en moindres doses, en vitamines B1 et B2. Elle contient 41 K calories pour 100 grammes.

Comme pour la plupart des légumes, la partie périphérique est la plus riche en sucres et en vitamines. C'est pourquoi il est préférable de conserver la peau autant que faire se peut, et de la gratter  plutôt que de l'éplucher, de manière à conserver les nutriments.

On s'en servait de façon empirique depuis l'Antiquité grecque et romaine pour ses vertus intestinales, ce que la médecine démontra un peu plus tard... La carotte était donc connue comme herbe médicinale et comme légume qu'on nommait : le faux chervis.

  • carrotte

Le bêta carotène

  • Le bêta carotène est un anti-oxydant puissant, capable de lutter contre les radicaux libres. Rappelons que les radicaux libres sont des molécules instables dans l'organisme, en partie à l'origine de troubles divers : cardiovasculaires, cancers, accélération du vieillissement cutané, dégénérescence rétinienne… 100 grammes de carotte contiennent jusqu'à 10 milligrammes de bêta carotène, soit deux fois les apports quotidiens recommandés. Le bêta carotène est transformé dans l'organisme en vitamine A. Celle-ci se combine avec diverses protéines du pourpre rétinien et participe ainsi à la formation de la rhodopsine (ou érythropsine), récepteur de la lumière pour la vision à faible intensité (vision crépusculaire). Les autres propriétés de la vitamine A :
  • Favorise la sécrétion de mucus et inhibe la kératinisation.
  • Stimule la division cellulaire des tissus épithéliaux.
  • Intervient dans la croissance osseuse et le développement embryonnaire.
  • Participerait à certaines transformations métaboliques intéressant les stéroïdes.
  • Participerait au phénomène de l'induction enzymatique.
  • Entraîne une augmentation de la résistance aux infections.

 

De plus, Le bêta carotène est une vitamine de beauté pour la peau qu'elle colore légèrement pour donner bonne mine. La carotte est d'ailleurs très connue pour faciliter le bronzage des peaux claires, et pour atténuer les allergies solaires car elle augmente la résistance de la peau aux ultraviolets. La carotte contient aussi un autre antioxydant, l'alpha carotène. La carotte contient beaucoup de fibres alimentaires, qui une fois cuites ou centrifugées libèrent le bêta carotène. Évitez cependant de la faire bouillir, et privilégiez les cuissons douces ou à la vapeur. Pensez en outre à conserver l'eau de cuisson des carottes. Celle-ci contient de nombreux nutriments et pourra être réutilisée en cuisine.

Nom latin: 
Daucus Carota
Nom usuel: 
Carotte
Modifié le: 
25/01/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 23/10/2010

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999