Borago officinalis - Bourrache en phytothérapie

fleurs bourrache

Quelles sont les indications de la Bourrache et comment l'utiliser

La bourrache est originaire d'’Asie, elle est fréquente en Europe et Afrique du Nord et affectionne les terre riches en azote. Autrefois, elle était surtout utilisée pour ses propriétés médicinales (sudorifiques, diurétiques, émollientes). Les feuilles étaient consommées en salade, dans les potages ou encore sous forme d’'épinard. Ce n'’est que depuis peu que la Bourrache est cultivée pour sa graine qui donne une huile riche en Acide Gamma Linolénique.

De nos jours la bourrache est surtout utilisée sous forme d'huile.

  • Par voie externe pour ses propriétés calmantes sur les éruptions cutanées, les dermatoses (eczema) ou le vieillissement cutanée.
  • Par voie interne ou les gélules d'huile de bourrache sont proposées pour les problèmes de peau et de phanères (ongle, cheveux) et notamment la perte d'élasticité de l'épiderme, prévention de l'apparition des rides et du vieillissement cutanée, la sécheresse cutanée.

Botanique

C'’est une plante herbacée annuelle à grandes feuilles et très jolies fleurs bleues. Les deux faces du limbe des feuilles et de la tige sont couverts de poils rudes.Elle est depuis longtemps cultivées en Europe et Amérique du Nord. Elle se resème facilement de sorte qu'’on la retrouve fréquemment à l’'état naturel dans les friches et jardins.

Partie active

On utilise l'huile de bourrache qui est tirée de la graîne par extraction et/ou pression suivie d'un raffinage. Sa composition en omega 6 varie néanmoins en fonction du mode d'extraction et du stade de maturité. Cette huile est limpide, jaune claire à jaune.

Composition

  • La graine est une excellente source d'acide gamma linolénique un acide gras oméga-6. Elle en contient bien plus (de 18% à 25 %) que l’'huile d’'onagre (environ 10 %).
  • Les fleurs et les feuilles concentrent les principes actifs et sont riches en substances minérales, mucilage, vitamine C, saponines, tanins...

Propriétés

Huile de bourrache

  • Régulation du système immunitaire via les Acides Gras essentiels Poly Insaturés (oméga 6)
  • Anti-oxydantes
  • En plus des propriétés bénéfiques apportées par les acides gras essentiels , elle possède d’'autres vertus apportées par les autres acides et les vitamines qu’'elle contient. On lui reconnaît notamment des propriétés anti-inflammatoire

Les parties aériennes

  • diurétiques,
  • adoucissantes,cicatrisantes, émollientes, expectorantes,

Principales indications

Huile

  • Dermatologie :
    • Eczema
    • Peau sèche
    • Rides prématurées
    • Parakératose séborrhéique infantile. Une petite étude portant sur des bébés indique que l'huile de bourrache en application externe a aidé à traiter cette affection de la peau.
  • Maladies rhumatismales, essentiellement la polyarthrite rhumatoïde.
  • L'ostéoporose, en association avec des huiles de poisson.
  • Le syndrome prémenstruel (seins douloureux, douleur abdominale, maux de tête, rétention d'eau, irritabilité...)

Voie orale : d'’une manière générale, la cure d'huile de bourrache par voie interne durera trois semaines minimum et sera renouvelée trois à quatre fois l'’an.

Voie locale : sécheresse de la peau, dermatoses, rides

Parties aériennes

  • Voie orale : pour leur effets diurétiques, émollients, cicatrisants, expectotrants en tisane ou infusion (déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes et aux personnes souffrant de troubles hépatiques)
  • Voie locale : sur les irritations cutanées

En cosmétologie

L'’huile peut être ingérée pour un traitement interne ou encore être directement appliquée sur la peau. Elle est ainsi intégrée dans les formules de nombre de crèmes, laits démaquillants ou masques. Cela aide au bon fonctionnement des cellules de la couche supérieure de l’'épiderme.

En cuisine

La bourrache possède une saveur très subtile légèrement iodée, évoquant le concombre. Les parties utilisées sont avant tout les jeunes feuilles et les fleurs que l’'on peut ajouter aux salades ou aux desserts. Les sommités contiennent des alcaloïdes, mais ils sont inoffensifs aux « doses culinaires ».

Nom latin: 
Borago Officinalis
Nom usuel: 
Bourrache
Modifié le: 
19/06/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 1/11/2010

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999