Bleuet – Centaurea cyanus en phytothérapie



Le Bleuet en phytothérapie, indications et posologie
Le bleuet est une plante de la famille des Asteracées qui mesure de 30 à 60 centimètres. La fleur est un capitule bleu saphir à l’extérieur et pourpre à l’intérieur. La tige est mince, raide et côtelée, les feuilles sont étroites, vertes ou un peu cendrées, lancéolées au sommet. 

On le trouve souvent dans les champs de céréales, sur les terrains non cultivés, dans les endroits herbeux jusqu’à 1 800 m d’altitude. Il est originaire de la Méditerranée orientale, et il s’est répandu dans le monde en « suivant » les cultures de céréales.

Autres dénominations : Casse-lunettes, centaurée bleuet, barbeau…

On utilise les sommités fleuries en phytothérapie.

Principaux constituants

  • Polyphénols : Anthocyanosides (hétérosides du cyanidol), flavones, protocyanine
  • Polysaccharides
  • Polyènes
  • Alcaloïde : gentianine

Propriétés

  • Anti-inflammatoire : surtout au niveau de la sphère ORL et des poumons, mais également des articulations
  • Faiblement antibiotique in vitro (ces effets pourraient être dus aux polyines)
  • Béchique (médicament ou substance qui agit contre la toux sèche, toux spasmodique, toux d’irritation)
  • Pectoral
  • Astringent
  • Diurétique

Indications

Par voie interne

  • Rétention d’eau.
  • Favorise la digestion
  • Anti-inflammatoire ORL et pulmonaire : agit contre les toux sèches

Par voie externe

Ophtalmologie : par voie locale, irritation oculaire, conjonctivites, blépharites, yeux fatigués, orgelets)
Dermatologie, cosmétique : adoucissant, apaisant

Utilisation

Par voie interne

Infusion: 40 g pour un litre d’eau, laisser infuser 20 minutes, une tasse avant chaque repas pour favoriser la digestion ou soulager les douleurs articulaires.

Par voie externe

Pour les irritations oculaires : porter à ébullition 10 g de fleurs de bleuet dans 250 ml d’eau, puis à laisser infuser 15 minutes, laisser tiédir et imbiber des compresses stériles.
Cette préparation peut également être utilisée en gargarismes, lors d’affections de la gorge ou d’enrouements.

Cosmétique

Hydrolat (ou eau de bleuet) : il est réputé pour ses propriétés adoucissantes et décongestionnantes. Elle est couramment employée comme lotion démaquillante et plus particulièrement recommandée pour le contour des yeux. Il convient à la peau mature, sèche, irritée, abîmée, en cas de pores dilatés. Il est utilisé dans nombre de cosmétiques apaisants (lotions, toniques, sprays, phase aqueuse dans une émulsion).

Exemples :
Soin pour les yeux fatigués ou gonflés : imbibez deux compresses avec l’hydrolat de bleuet appliquez les au moins 20 minutes sur les yeux.
Lotion apaisante : seul ou en association avec les hydrolats de Camomille, de Ciste ou de Lavande. Vaporiser votre préparation directement sur la peau.

Associations usuelles :
– Sommités fleuries de Mélilot et d’Euphraise, feuilles de Plantain dans le traitement des conjonctivites ou irritations oculaires

Précautions

Il n’y a pas de contre-indication ou d’interactions médicamenteuse connues.

le bleuet est diurétique, anti-inflammatoire par voie interne, apaisant pour la peau et contre les irritations oculaires par voie externe.