Bacopa monnieri - Bacopa ou Hysope d'eau en phytothérapie

Bacopa monnieri,bacopa, hysope d'eau, phytothérapie, homeophyto

BACOPA MONNIERI, la plante de la mémoire et  de la concentration

Le Bacopa est une petite plante vivace rampante qui vit dans les marais et autres lieux humides (le long des canaux, des cours d’eau) des régions tropicales, il lui faut donc un climat chaud et humide pour se développer.

 

Botanique

  • Nom commun : Bacopa, hysope d’eau, brahmi
  • Nom botanique : Bacopa monnieri
  • Famille : Scrofulariacées ou scrophulariécées

Les tiges qui peuvent atteindre 30 à 50 cm portent de petites fleurs blanches à bleues pâles et de petites feuilles opposées, bien verte en forme de spatule qui lui donne l’aspect d’une plante grasse aquatique (très prisée des aquariophiles). La propagation se fait par semis ou par bouturage, au tout début de la mousson. La plante entière est récoltée 4 à 5 mois plus tard. 

Composition de la partie active du Bacopa 

En phytothérapie, on utilise la plante entière de Bacopa qui est riche en

  • saponines : Bacosides A et B, Bacosaponines (de A à G) et Bacopasides, Bacogénines
  • triterpènes : stigmastanol stigmastérol
  • Alcaloïdes (surtout dans les parties aériennes)
  • Flavonoïdes
  • vitamines et minéraux : Calcium, phosphore, fer, acide ascorbique (vitamine C)

Propriétés thérapeutique de Bacopa en phytothérapie

On lui attribue  des effets sur la mémoire et la concentration et aussi des propriétés anxiolytiques, antioxydantes, antiinflammatoire et analgésique, cardiotonique, anticancéreuse, antispasmodique, antimicrobienne, antihelminthique

  • Effet sur les fonctions cognitives : des essais en double aveugle chez l’homme en bonne santé, ont montré une amélioration de la mémoire et de la capacité d’acquisition de nouvelles connaissances. Le Bacopa stimulerait donc la mémoire à court terme et favoriserait vigilance et concentration. Il Améliore les facultés cognitives et la mémoire chez des jeunes gens en bonne santé, mais aussi dans les troubles de déficit de l'attention avec hyperactivité, et chez les personnes en dysfonction intellectuelle. Le Bacopa améliore la performance cognitive chez les sujets âgés (300 mg d'extrait par jour) 
  • Effet anxiolytique est dose dépendant. On attribue au Bacopa un fort effet adaptogène vis à vis du stress. Il Réduit la production de glutamate et accroît celle de GABA (acide gamma-aminobutyrique) dans diverses zones cérébrales, augmente le niveau de sérotonine
  • Propriétés anti oxydantes via une forte activité anti-radicalaire, 
  • Activité spasmolytique 
  • Par ses vertus toniques, le Bacopa améliorerait les troubles sexuels

Des études sont en cours pour démontrer son intérêt chez les enfants hyperactifs, les patients souffrant d’Alzheimer ou de Parkinson

Indications

Par voie orale 

Les principales revendications du Bacopa relèvent de la mémoire et de la vitesse d’apprentissage. 

  • Troubles de la mémoire
  • Difficultés d’apprentissage : troubles de la concentration et de la mémorisation et ce quel que soit l’âge
  • En tant qu’adaptogène du stress psychique mais aussi pour faciliter la mémorisation. Le Bacopa est donc très intéressant pour les périodes de stress et d'examen pour les étudiants

autres indications 

  • Nervosité anxiété
  • Troubles gastro-intestinaux et syndrome de l’intestin irritable
  • Troubles sexuels

Par voie locale 

  • pour ses propriétés anti-inflammatoires et anti douleur

Comment utiliser la plante

Traditionnellement on pressait les parties aériennes de Bacopa pour en extraire un jus ou on les réduisait en poudre après les avoir séchées. Cette matière première servait alors de base pour confectionner sirop, décoction, voire pâte à tartiner, huile de massage. Pour masquer La forte amertume du Bacopa on ajoutait de très grande quantité de sucre. 

De nos jours on utilise 

  • Des préparations normalisées notamment de la poudre titrée à 20% de bacosides A et B, A raison de 300mg / jour d’extrait standardisé.
  • Poudre de plante à raison de 200 mg/jour

La durée de la prise doit être de quelques semaines, en effet les effets ne se manifestent qu’à partir de 3 ou 4  semaines de prises. Un traitement type dure environ 3 mois, l’effet du Bacopa perdure à l’arrêt du traitement

  • En externe le jus pressé est mélangé à de l’huile et appliqué en friction pour lutter contre les douleurs arthritiques 

Association intéressante

L'association Ginkgo - Bacopa est interessante pour améliorer les facultés cognitives, en alternance, 1 mois sur 2

Important à savoir sur le Bacopa

  • Vous ne devriez pas utiliser de Bacopa si vous êtes enceinte ou si vous allaitez
  • Vous devriez demander l’avis d’un professionnel de santé si vous souhaitez prendre du Bacopa alors que vous êtes sous traitement neuroleptique
  • Quelques rares cas de nausées, fatigue et de sécheresse buccale ont été relevés

Un peu d'histoire

Le Bacopa ne fait pas partie de la pharmacopée française

  • Le Bacopa est utilisé depuis plus de 3000 ans en médecine ayurvédique et fait partie de la pharmacopée traditionnelle ou elle porte le nom de Brahmi. Selon la conception hindoue, le cerveau est le centre de l’activité créatrice. C’est la raison pour laquelle les Indiens ont dédié la Bacopa, qu’ils appellent aussi Brahmi... à Brahma, créateur mythique du panthéon hindou, comme d’ailleurs tous les remèdes qui traitent les troubles mentaux. On la retrouve dans de très nombreuses formules qui sont principalement indiquée pour les fonctions cognitives, la mémoire, l’intellect, SNC (anxiété, dépression, troubles neurologiques…). De nos jours, en Inde, le Bacopa est reconnu pour soigner l’épilepsie et certaines dysfonctions mentales et intellectuelles.
  • En Chine, le Bacopa est reconnu comme tonique notamment sexuel
  • En Indonésie, elle est prescrite contre la filariose
  • A Cuba on utilise le bacopa en externe contre les douleurs arthritiques

 

Crédit photo: Tony Rodd via Visualhunt / CC BY-NC-SA

 

 

Nom latin: 
Bacopa monnieri
Nom usuel: 
Bacopa, hysope d'eau
Modifié le: 
08/06/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Séverine - Dr en Pharmacie - 11/07/2016

À propos de l'auteur

Séverine Dewally, Docteur en pharmacie, spécialisée en homéopathie,  nutrithérapie, phytothérapie et aromathérapie.

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999