Attention, le redoux va favoriser les allergies saisonnières !



Allergies saisonnières et homéopathie
Les troubles allergiques vont exploser : rhumes ou rhinites allergiques, conjonctivites voire asthme.
Que peut faire l’homéopathie,  tant par la prise en charge du terrain que par le traitement des troubles en aigu ?

Les pollens ont été paralysés par la neige ces derniers temps, mais avec l’augmentation des températures à venir et le retour du soleil, le risque d’allergie aux pollens va repartir à la hausse :

  • Les cyprès dans le Sud et le Sud-Ouest,
  • Les aulnes un peu partout
  • Tandis que noisetiers et frênes poursuivent leur pollinisation.

Le traitement homéopathique en aigu

Pour le rhume des foins ou rhinite allergique

Il fait souvent appel à ALLIUM CEPA ou à SABADILLA

En savoir plus

Pour la conjonctivite allergique

Il fait souvent appel à EUPHRASIA, en granules ou collyre, ou à APIS MELLIFICA…

En savoir plus

Le traitement de terrain

Il utilise

– L’homéopathie avec la diathèse tuberculinique en tête de liste et notamment les médicaments TUBERCULINUM, NATRUM MURIATICUM ou PULSATILLA, mais également la diathèse psorique avec SULFUR

– La gemmothérapie avec RIBES NIGRUM

– L’isothérapie avec POLLENS, souche homéopathique préparée à partir de pollens en mélange

Allergies saisonnières, que peut faire l’homéopathie,  tant dans la prise en charge du terrain que par le traitement des troubles en aigu ?