Arthrose cervicale, le point de vue de l'homéopathie

Expert

Photographie de cou en noir et blanc

Traitement homéopathique de l’arthrose cervicale

L’arthrose cervicale, uncarthrose ou encore cervicarthrose est une forme d’arthrose touchant les vertèbres cervicales. Elle se caractérise par l'usure  du cartilage des articulations intervertébrales au niveau du cou ; elle peut se compliquer d’ostéophytose, l’ostéophyte étant une excroissance osseuse entourant une articulation. 
Le patient peut présenter les symptômes suivants :
. Des douleurs au niveau de la nuque ou  cervicalgies
. De la raideur au niveau du cou
. Des douleurs irradiant dans les membres supérieurs ou névralgies cervico-brachiales
. Des maux de tête
. Des vertiges

Les principaux médicaments homéopathiques

  • ACTAEA RACEMOSA 5 à 15 CH : est un médicament de douleurs vertébrales, irradiant vers l'arrière du crâne puis vers l'œil ou le sommet du crâne. Elles s'accompagnent souvent de sensation de flou, comme si la tête était dans un nuage. Elles sont souvent déclenchées ou aggravées par les règles, aggravées le matin et par l'humidité. Les douleurs sont favorisées par les tâches impliquant de pencher la tête en avant, lorsque le clavier de l’ordinateur est placé trop bas, la couture, …
    Ces céphalées se développent de préférence sur un terrain spasmophile.
  • BRYONIA ALBA 5 à 9 CH : l’arthrose provoque des douleurs au moindre mouvement et peut déclencher des maux de tête. (en se penchant, en ouvrant les yeux). Dans le cas de céphalées d'origine arthrosique, le mal commence à l'occiput.
  • MAGNESIA PHOSPORICA 7 à 15 CH : l’arthrose provoque des névralgies aggravées au froid, prenant la forme de céphalées allant de l'occiput vers l'orbite. Il peut aussi concerner les névralgies dentaires ou temporales. Celles-ci se développent aussi volontiers sur un terrain spasmophile. Les douleurs sont généralement fulgurantes et peuvent s'accompagner de spasmes.
  • RHUS TOXICODENDRON 5 à 9 CH : Les douleurs sont liées à l’inflammation avec aggravation la nuit et le matin aux premiers mouvements et améliorées par la chaleur et le mouvement doux et continu Elles sont aggravée par l'humidité et le repos et améliorée par le mouvement. Lorsque l’arthrose occasionne des vertiges, ceux-ci se manifestent en se levant ou en s’asseyant avec sensation de pesanteur de la tête. Posologie :  en 7 CH, , 5 granules deux fois par jour.
  • CAUSTICUM : les contractures mènent à la raideur et à l’inflammation. Lorsque l’arthrose occasionne des vertiges, on observe une tendance à tomber en avant, des acouphènes, et une raideur douloureuse du dos. Les douleurs sont aggravées par le froid sec, et améliorées par la chaleur et le climat humide. Posologie :  en 7 CH, , 5 granules deux fois par jour.

POSOLOGIE

3 granules trois fois par jour, par exemple 10 minutes avant les repas d'un ou plusieurs médicaments homéopathiques cités ci-dessous. La hauteur de dilution se sélectionne selon le degré de similitude. Espacer dès amélioration, par exemple 5 granules deux fois par jour pendant une semaine, puis une fois par jour..

Médicaments homéopathiques de spasmes musculaires 

  • CHAMOMILLA 5 à 15 CH : chez un sujet hypersensible à la douleur, irascible et hostile, avec agitation et anxiété, Chamomilla prend toute sa place. Ce remède est très souvent prescrit pour les douleurs dentaires du tout petit qui ne se calme que lorsqu'on le berce.
  • COLOCYNTHIS 5 à 9 CH : les douleurs sont atroces, névralgiques voire crampoïdes, améliorées par une crispation des muscles de la face et par la pression. Le sujet est là aussi très irritable, et les céphalées sont aggravées par la colère.

POSOLOGIE

3 granules trois fois par jour, par exemple 10 minutes avant les repas d'un ou plusieurs médicaments homéopathiques cités ci-dessous. La hauteur de dilution se sélectionne selon le degré de similitude. Espacer dès amélioration, par exemple 5 granules deux fois par jour pendant une semaine, puis une fois par jour..

Traitement de la névralgie cervico-brachiale

L'homéopathie peut agir sur la douleur, on associe généralement un médicament caractéristique de la douleur à un médicament choisi selon la topographie (radial, cubital ou médian) et si nécessaire, un médicament de terrain.

POSOLOGIE

Le ou les médicaments choisis se prescrivent en prises rapprochées, 3 granules toutes les heures par exemple, espacer dès amélioration et conserver deux à trois prises par jour jusqu'à résolution. La hauteur de dilution se définit selon le degré de similitude.

Plusieurs médicaments peuvent être associés. 

  • CHAMOMILLA 5 À 15 CH : peut convenir pour le traitement de toute douleur si elle s'accompagne d'irritabilité, d'agitation et d'anxiété. Hypersensibilité à la douleur, hyperesthésie avec agitation. 

Névralgie cervico-brachiale et homéopathie

  • HYPERICUM 9 À 15 CH : ce médicament a une action élective sur les douleurs de nerf consécutives à une blessure, à une lésion, à une pression. La douleur irradie selon le trajet nerveux et peut être accompagnée de sensations anormale, fourmillements, engourdissements. Les douleurs sont aggravées par les secousses et le toucher, le simple contact et par temps froid et humide.
  • KALMIA LATIFOLIA 5 À 15 CH : les douleurs sont violentes et brutales voire fulgurantes. Elles s'accompagnent d'une faiblesse du membre avec engourdissement. Elles s'aggravent dans la journée avec un maximum à midi et dans la première partie de nuit. 
  • MAGNESIA PHOSPHORICA 5 à 15 CH : les douleurs sont aggravées par l'extension du bras et améliorées par la flexion. Elles sont crampoïdes et se localisent plus volontiers à droite. 
  • PLUMBUM METALLICUM 5 À 15 CH : la douleur est aggravée la nuit, par l'effleurement et au mouvement. Le territoire du nerf radial est le plus souvent touché (face postérieure du bras, partie médiane de la face postérieure de l'avant-bras, moitié externe de la face dorsale de la main jusqu'à l'extrémité du pouce et jusqu'aux deux premières phalanges pour le IIème et la moitié externe du IIIème doigt). 
  • RHODODENDRON 5 À 15CH : aggravation la nuit, par le changement de temps, par l'orage. Le territoire du nerf médian est touché (sensitif sur la face palmaire du pouce, index et majeur). 
  • ARANEA DIADEMA 5 à 15 CH : le territoire électif est celui du nerf cubital (atteinte des 4° et 5° doigts, annuaire et petit). Les douleurs sont aggravées par l'humidité et améliorées par la pression forte. Le bras et la main sont souvent oedématiés.

Influence de la météo, des saisons...

  • CAUSTICUM : en cas de crise par temps sec, une dose unique en 15 CH
  • NATRUM SULFURICUM : en cas de crise lors d’un changement de temps du sec vers l’humide, une dose unique en 15 CH
  • RHODODENDRON : en cas de crise avant l'orage, une dose unique en 15 CH
  • HYPERICUM : en cas de crise avant de grands perturbations météos (tempête, ...) 

Pour aller plus loin...  ☛ À LIRE  

Arthrose, le terrain

Ces médicaments sont à prendre en doses espacées, en moyenne à haute dilution ; leur prescription est du ressort du médecin homéopathe. 

  • SULFUR : Les douleurs évoluent par crises périodiques, elles sont brûlantes, touchent préférentiellement les petites articulations des pieds et des mains et la colonne dorsale et lombaire. 
  • NATRUM SULFURICUM : aggravation par l'humidité froide avec tendance à la rétention hydrique. 
  • KALIUM CARBONICUM : Arthrose évoluée, lombalgie, petits oedèmes, asthénie et peur de la maladie.
  • THUYA OCCIDENTALIS : tendance à l'infiltration, cellulite, aggravation des maux à l'humidité. Raideur avec besoin de s'étirer. 
  • CAUSTICUM : Chez un sujet de tendance dépressive, déclenchement et aggravation de l'arthrose par temps sec, tendance à l'ankylose.

 

 

 

Modifié le: 
14/10/2019
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 14/10/2019

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

 

 

Pour la rédaction d'articles, je me base sur les ouvrages suivants : Bibliographie

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999