ARNICA MONTANA

arnica

ARNICA MONTANA en homéopathie : indications et posologie

Arnica montana est un médicament homéopathique préparé à partir d'Arnica Montana, l'arnica des montagnes. C'est une très jolie plante vivace à fleurs jaunes, dégageant une agréable odeur aromatique. L'arnica ou herbe aux chutes est connue et reconnue depuis l'Antiquité. L'Arnica est le remède emblématique de l'homéopathie. Préparé à partir de la plante entière, il est indiqué en cas de choc ou de traumatisme et ce quelle qu'en soit l'origine (physique ou psychique).

 

Arnica : le type sensible

C'est un médicament homéopathique d'action limitée.

Les indications d'ARNICA MONTANA

ARNICA MONTANA et Traumatismes

  • contusions, entorses, luxations, tendinites, surmenage sportif, avec sensation de meurtrissure et de courbature. Arnica est conseillé dans toutes ces situations, car il évitera les conséquences néfastes du traumatisme. Il est d'autant plus indiqué que l'on retrouve des signes généraux : courbatures généralisées, mauvaise nuit avec sensation que le lit est trop dur.
  • Il est aussi indiqué dans des traumatismes plus importants comme les fractures. Son administration, conjointe à un traitement adéquat améliorera le pronostic du traumatisme et raccourcira l'évolution.
  • Le syndrome du coeur forcé du sportif d'endurance peut etre prévenu par l'emploi de ce remède.

ARNICA MONTANA et pathologies hivernales

  • La fièvre on remarque une soif intense, des courbatures et des frissons chez un malade très fatigué.
  • la toux : douloureuse ; l'enfant pleure avant de tousser.
  • Les laryngites : chez les personnes qui ont forcé leur voix, avec enrouement douloureux.

ARNICA MONTANA et chirurgie

  • Arnica favorise la cicatrisation, atténue les hématomes et les douleurs musculaires au réveil.

ARNICA MONTANA et accouchement

  • Arnica facilite le travail, calme les douleurs, et atténue le risque hémorragique.
  • Troubles de la micro circulation : hématomes faciles, ecchymoses.

ARNICA MONTANA en cardiologie

  • Hypertension artérielle suite à l’effort, au surmenage.
  • Douleurs angineuses à l’effort, en plus du traitement allopathique et en prévention.
  • Troubles du sommeil chez le sujet cardiaque.
  • Précordialgies chez l’intellectuel surmené.
  • Cœur forcé du sportif : l’effort physique démesuré peut créer un état similaire au traumatisme avec courbatures intenses, sensation que le cœur est touché. Ce surmenage physique est une indication première d’ARNICA.
  • L’accident vasculaire cérébral : ARNICA est un des premiers médicaments indiqué. Donner une dose en 30 CH le plus tôt possible
  • Les symptômes liés aux troubles capillaires : états ecchymotiques semblables à ceux résultant d’une contusion : marbrures, ecchymoses qui passent du rouge au bleuâtre et au jaunâtre.

Arnica peut enfin être indiqué dans toute pathologie (trouble du sommeil, anxiété, manifestations psychosomatiques, asthme) faisant suite à un traumatisme physique, comme nous l'avons vu, mais aussi et cela est remarquable, à un traumatisme psychique.

 

Aggravation

  • Par le moindre contact, par le repos, par l'exercice physique, par le froid humide, les secousses.

Amélioration

  • Couché tête basse, bien que le lit semble dur.

Posologie d'ARNICA MONTANA

En fonction de la situation le médecin prescrira Arnica montana sous différentes formes galéniques adaptées à la voie orale (granules, doses, solution buvable en gouttes..) ou à la voie locale (teinture mère, gel, crème, pommade). 

ATTENTION, ARNICA MONTANA est toxique par voie orale en phytothérapie.

  • La petite traumatologie et la gynécologie appellent des basses dilutions : 4 ou 5 CH.
  • L'apparition de signes généraux invite à l'utilisation de dilutions plus hautes : 7 à 9 CH.
  • En cas de traumatisme important, il convient de faire appel à la 15 ou 30 CH.

☛ En savoir plus sur les posologies en homéopathie 

Modifié le: 
06/11/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 30/01/2017

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

Bibliographie
  • Guermonprez/Pinkas/Torc, Matière médicale homéopathique, Editions Similia (4 mars 2017), ISBN : 978-2842510718
  • H. Voisin, Matière médicale du praticien homéopathie, Éditions Narayana (15 décembre 2015), ISBN : 978-3955820183
  • Charette, Matière médicale pratique, Editions Similia (9 juin 2000), ISBN : 978-2842510176
  • Boericke , Matière médicale, Editions Similia; Édition : 9e éd. (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928994
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • D. Grandgeorge, L’esprit du remède homéopathique : Ce que le mal a dit, Editions Narayana (8 mars 2016), ISBN : 978-3955821036
  • H. Allen, Matière Médicale de la fièvre, Similia (18 avril 1996), ISBN : 978-2904928550
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • J.Jouanny, J.B. Crapanne, H.Dancer, J.L. Masson, Thérapeutique homéopathique Possibilités en pathologie chronique, Ed. CEDH (15 février 2011), ISBN : 978-2915668575
  • M. Guezmonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • M. Busser, F. Chefdeville, J.M. Cousin, P. Desorbeau, J. Lambert, J. Merckel, J. Nougez, Homéopathie : Les relations médicamenteuses, Editions CEDH (4 novembre 2017), ISBN : 978-2915668803
  • A. Coulamy, C. Jousset, Basses dilutions et drainage en homéopathie, Editions Similia (1 janvier 2002), ISBN : 978-2842510343
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999