ARGENTUM METALLICUM en homéopathie et en médecine anthroposophique

argent_natif_homeophyto

ARGENTUM METALLICUM en homéopathie : indications et posologie

Le médicament homéopathique ARGENTUM METALLICUM est préparé à partir du minerai Argent.

Type Sensible

C'est un médicament homéopathique d'action limitée.

Indications en homéopathie

  • Laryngite chronique douloureuse : avec enrouement chronique, sensation d'écharde dans le larynx, aggravée en parlant et en toussant.
  • Pharyngite chronique : avec crachat le matin de mucosités grisâtres et gélatineuses.
  • Orchite, induration testiculaire avec douleurs aggravées en marchant et parfois douleurs du cordon spermatique.
  • Ovarite, surtout à gauche avec sensation d'ovaire trop gros, et douleur.

Posologie

  • Le médecin homéopathe prescrira Argentum metallicum en 4 à 7 H.

☛ En savoir plus sur les posologies en homéopathie 

Argentum metallicum en médecine anthroposophique

La pharmacopée anthroposophique utilise Argentum metallicum sous forme de miroir métallique.

Du point de vue de la médecine anthroposophique, l’argent est le métal du renouvellement cellulaire, de l'anabolisme, de la régénération, mais également du maintien de la forme en régulant ce potentiel de croissance. Il est fortement impliqué dans la reproduction, le renouvellement de la peau et des muqueuses. Si l'on élargit ce concept à l'échelle de l'homme, l'argent favorise la régénération nocturne de l'ensemble de l'organisme.

Les basses dynamisations soutiennent le processus argent, favorisant la régénération et le sommeil, et soutenant les fonctions reproductrices, alors que les hautes dynamisations vont réguler et structurer, avec une action anti-infectieuse et anti-inflammatoire.

Posologie

  • En basse dynamisation au coucher, troubles de l'endormissement chez l'enfant de constitution fragile, sommeil agité, cauchemars.
  • En basse dynamisation au long cours : dysménorrhée, aménorrhée, troubles de la fertilité.
  • En haute dilution, dans les pathologies inflammatoires chroniques, les suppurations, les fièvres élevées.
  • En complément des traitements conventionnels et en haute dilution dans les septicémies.

 

Modifié le: 
31/10/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 1/02/2012

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

Bibliographie
  • Guermonprez/Pinkas/Torc, Matière médicale homéopathique, Editions Similia (4 mars 2017), ISBN : 978-2842510718
  • H. Voisin, Matière médicale du praticien homéopathie, Éditions Narayana (15 décembre 2015), ISBN : 978-3955820183
  • Charette, Matière médicale pratique, Editions Similia (9 juin 2000), ISBN : 978-2842510176
  • Boericke , Matière médicale, Editions Similia; Édition : 9e éd. (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928994
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • D. Grandgeorge, L’esprit du remède homéopathique : Ce que le mal a dit, Editions Narayana (8 mars 2016), ISBN : 978-3955821036
  • H. Allen, Matière Médicale de la fièvre, Similia (18 avril 1996), ISBN : 978-2904928550
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • J.Jouanny, J.B. Crapanne, H.Dancer, J.L. Masson, Thérapeutique homéopathique Possibilités en pathologie chronique, Ed. CEDH (15 février 2011), ISBN : 978-2915668575
  • M. Guezmonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • M. Busser, F. Chefdeville, J.M. Cousin, P. Desorbeau, J. Lambert, J. Merckel, J. Nougez, Homéopathie : Les relations médicamenteuses, Editions CEDH (4 novembre 2017), ISBN : 978-2915668803
  • A. Coulamy, C. Jousset, Basses dilutions et drainage en homéopathie, Editions Similia (1 janvier 2002), ISBN : 978-2842510343
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999