ANTIMONIUM CRUDUM

stibine

ANTIMONIUM CRUDUM en homéopathie : indications et posologie

ANTIMONIUM CRUDUM médicament homéopathique est préparé à partir de trisulfure d'antimoine ou STIBINE, utilisé entre autres pour la fabrication d'explosifs.

ANTIMONIUM CRUDUM est un médicament homéopathique aux indications multiples. Il est entre autres très utile dans les indigestions.

Ce semi métal, d'origine minérale ou chimique selon les laboratoires pharmaceutiques porte en lui des principes de structuration et de durcissement. 

Type Sensible ANTIMONIUM CRUDUM

ANTIMONIUM CRUDUM médicament homéopathique conviendra à des sujets sentimentaux et sensibles qui compensent des carences affectives ou des chagrins par un durcissement (peau, sentiments) et/ou de la boulimie. 

ÉTIOLOGIE

Carence affective réelle ou ressentie. 

Antimonium crudum enfant

Il ou elle préfère être seul, refuse d'être touché surtout quand il est malade, refuse d'être examiné par le médecin. A tendance à vivre dans un monde imaginaire. Boudeur, sentimental, grincheux.

Déteste l'eau froide, les bains froids. 

Adore manger, beaucoup, gloutonnerie. Obésité chez l'enfant. 

Les jeunes filles sont très romantiques et tombent facilement amoureuses. 

Antimonium crudum adulte

  • Le sujet a un mauvais caractère, boudeur, hostile ; il ne supporte pas qu'on le touche.
  • Il ne supporte pas les bains froids.
  • Il a tendance à manger n'importe quoi en grandes quantités.
  • Il présente des troubles cutanés (corne aux pieds, eczéma, psoriasis ...)

Indications d'Antimonium crudum

ANTIMONIUM CRUDUM et Troubles digestifs

  • Indigestion du gros mangeur avec langue blanche, abdomen ballonné, et sensation de plénitude au niveau de l'estomac.
  • Vomissements après un repas trop copieux.
  • Suites d'abus de porc, de matière grasse. Eructations, rots ayant l'odeur des aliments.
  • Abus d'aliments acides, vinaigre, mauvais vin.
  • Diarrhée chez le gros mangeur.

ANTIMONIUM CRUDUM et Troubles cutanés

  • Éruptions suintantes, hyperkératosiques (peau épaissie ), et croûteuses.
  • Impétigo, eczéma, éruptions sèches et fissures, au niveau des plis, des commissures, autour des orifices, derrière les oreilles.
  • Epaississement douloureux de la couche cornée, avec une tendance aux fissures, essentiellement au niveau de la plante des pieds (corne aux pieds).
  • Ongles épais, jaunes, de mauvaise qualité : fendus et cassants.
  • Verrues plantaires.
  • Urticaire suite d'abus alimentaires, surtout de graisses animales.

ANTIMONIUM CRUDUM et Troubles de l'humeur

  • Le sujet est boudeur, hargneux surtout lorsqu'il a faim. Refuse qu'on lui parle et qu'on s'occupe de lui.
  • Tristesse larmoyante, suite de déception sentimentale qu'il compense en mangeant.
  • Aversion pour l'eau froide.

ANTIMONIUM CRUDUM et Rhumatismes

  • douleurs chroniques prédominant aux doigts avec déformations.
  • Aggravation à l'eau froide.

Aggravation

  • Par les excès alimentaires.
  • Par les aliments acides.
  • Par l'eau froide.
  • Par temps chaud, la chaleur radiante.

Posologie d'ANTIMONIUM CRUDUM

  • Dans les troubles purement physiques, en dermatologie, gastroentérologie... En basse dilution, 4 ou 4 CH, par exemple 3 granules 3 fois par jour.
  • Dans les troubles psychiques ou lorsque le tableau clinique est complet, en moyenne à haute dilution, 9 à 15 CH, voire 30 CH, en prise quotidienne à hebdomadaire. Ces dilutions sont réservées au spécialiste. 

 

Références bibliographiques

 

Modifié le: 
06/11/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 17/01/2012

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

Bibliographie
  • Guermonprez/Pinkas/Torc, Matière médicale homéopathique, Editions Similia (4 mars 2017), ISBN : 978-2842510718
  • H. Voisin, Matière médicale du praticien homéopathie, Éditions Narayana (15 décembre 2015), ISBN : 978-3955820183
  • Charette, Matière médicale pratique, Editions Similia (9 juin 2000), ISBN : 978-2842510176
  • Boericke , Matière médicale, Editions Similia; Édition : 9e éd. (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928994
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • D. Grandgeorge, L’esprit du remède homéopathique : Ce que le mal a dit, Editions Narayana (8 mars 2016), ISBN : 978-3955821036
  • H. Allen, Matière Médicale de la fièvre, Similia (18 avril 1996), ISBN : 978-2904928550
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • J.Jouanny, J.B. Crapanne, H.Dancer, J.L. Masson, Thérapeutique homéopathique Possibilités en pathologie chronique, Ed. CEDH (15 février 2011), ISBN : 978-2915668575
  • M. Guezmonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • M. Busser, F. Chefdeville, J.M. Cousin, P. Desorbeau, J. Lambert, J. Merckel, J. Nougez, Homéopathie : Les relations médicamenteuses, Editions CEDH (4 novembre 2017), ISBN : 978-2915668803
  • A. Coulamy, C. Jousset, Basses dilutions et drainage en homéopathie, Editions Similia (1 janvier 2002), ISBN : 978-2842510343
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999