L'ail pour les troubles circulatoires

fleurs ail

Originaire d’Asie Centrale, l’'ail fut cultivé en Chine, en Mésopotamie et en Égypte où on le retrouve dès 4500 av. J.-C.

Il fut introduit en Occident pendant la conquête romaine. On le cultive en divisant le bulbe et la récolte se fait l’été suivant.

L'’oignon ( allium cepa ) et l'’ail des ours ( allium ursinum ) sont des espèces voisines.

Nos ancêtres lui imputaient des vertus multiples : colore le teint, chasse les parasites, abaisse la tension artérielle, guérit les infections, aphrodisiaque, voire protège des serpents … Les chercheurs, grâce aux instruments d’'analyse modernes ont mis en évidence certaines substances contenues dans l'’ail qui expliquent ces propriétés. Mais cette plante est loin d’avoir dévoilé touts ses secrets.

Principaux constituants d'Allium sativum

  • Une huile essentielle, l’'allicine.
  • Des glucides
  • Du sélénium
  • Des vitamines A, B, C, E et F.
  • Des éléments soufrés, en iode et en silice.
  • Il est aussi riche en germanium, calcium, cuivre, zinc, potassium, magnésium, acides gras essentiels et en composés antioxydants.

 

Principales propriétés d'Allium sativum

  • Antibiotique : La médecine actuelle admet que l'ail est un antibiotique naturel qui peut jouer un rôle déterminant en prévention voire comme agent thérapeutique.
  • Expectorant : Il régularise les sécrétions bronchiques.
  • Active la transpiration.
  • Régule la tension.
  • Réduit la formation de caillots : Les chercheurs ont récemment montré que l'ail contient de l'Ajoène, substance qui, tout comme l'aspirine, agit sur la coagulation sanguine et protège le système contre les risques cardiovasculaires.
  • Baisse le taux de sucre dans le sang : chez le diabétique, lorsqu'’il est consommé régulièrement.
  • Vermifuge
  • Abaisse le taux de cholestérol dans le sang.
  • En cours d’évaluation : action anticancéreuse : L'ail stimulerait le système immunitaire, et serait actif dans certains types de cancers comme celui du sein, de l'estomac, du côlon et de la peau.
  • Stimulant immunitaire.
  • Augmente la longévité : des études ont démontré que la plupart des centenaires étaient consommateurs réguliers d'’ail.

La plupart de ces propriétés ne sont pleinement effectives que si l’on consomme de l'’ail cru. On peut aussi trouver dans le commerce des gélules d’huile essentielle, de la teinture-mère ou des comprimés d'’ail.

Il est déconseillé à la mère de consommer de l’'ail pendant l’allaitement, car celui-ci donne un goût désagréable au lait maternel.

Nom latin: 
Allium sativum
Nom usuel: 
Ail
Modifié le: 
11/10/2017
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 10/04/2010

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999