AESCULUS HIPPOCASTANUM en homéopathie

aesculus homeophyto

AESCULUS HIPPOCASTANUM en homéopathie : indications et posologie

AESCULUS HIPPOCASTANUM médicament homéopathique est préparé à partir du marron d'Inde, fruit du marronnier. On utilise habituellement le fruit entier, écorce et amande.

 

Type Sensible 

  • L'ensemble des indications d'Aesculus hippocastanum montre l'importance de la congestion veineuse dans la "logique" de ce remède : cette congestion affecte tous les organes, y compris le cerveau.
  • On décrit le sujet Aesculus hippocastanum comme un sujet lymphatique, ralentie au réveil, triste, de mauvaise humeur et irritable.
  • Son insuffisance circulatoire est ressentie au niveau :
    • Digestif.
    • Hémorroïdaire.
    • Pharyngé.
    • Oculaire.
    • Rhumatismal.

Indications d'Aesculus hippocastanum

Manifestations psychiques 

  • Elles rappellent quelque peu NUX VOMICA : tristesse, mauvaise humeur, irritabilité.
  • Fatigue intellectuelle, aversion pour le travail, troubles de la mémoire.
  • Ces symptômes sont aggravés le matin et après les repas, améliorés par le mouvement et à l'air frais.

Troubles sensoriels

  • Vertiges aggravés l'après-midi en période digestive, ou en se redressant.
  • Céphalées congestives, principalement occipitales ; ce sont de violents maux de tete "comme si la tête était écrasée" accompagnée d'une sensation de plénitude du cerveau. Elles peuvent être aussi frontales.
  • Distension des veines de l'oeil (oeil hémorroïdaire) avec sensation de lourdeur des globes oculaires, rougeurs, picotements superficiels et larmoiement.
  • Les douleurs sont améliorées par les compresses chaudes alors que le malade est amélioré par l'air frais (Symptôme général).

Appareil digestif

L'engorgement hépatique

  • On retrouve une sensation de plénitude dans la région du foie. La langue est chargée et sensible. Le pharynx est pourpre, avec des veines gonflées.
  • La digestion est lente avec éructations et parfois régurgitations.
  • Les selles sont dures, sèches, évacuées avec beaucoup d'efforts. La constipation est fréquente et souvent associée à des douleurs lombaires, voire un lumbago.

Les hémorroïdes

  • avec prolapsus du rectum après la selle.
  • bleues ou pourpres, turgescentes.
  • chroniques.
  • Dans tous ces cas, les douleurs sont vives, piquantes, donnant la sensation que le rectum est plein d'épines. Elles sont toujours accompagnées du mal de dos, de sensations de pulsations et de battements au niveau du rectum et aggravées à la marche.

Le mal de dos

  • La douleur est basse, lombo-sacrée, irradiant aux hanches.
  • Elle est aggravée par le mouvement, et par le froid local,
  • Elle est améliorée par le grand air et la chaleur locale.

Rhumatisme goutteux

  • Avec douleurs atteignant les articulations de la main, du poignet, du coude,
  • douleurs piquantes, superficielles, changeant de place et toujours améliorées par la chaleur locale.

Gynécologie

  • Troubles utérins avec pertes abondantes, sensation de pesanteur pelvienne et de pression dans les hanches
  • Aggravés par la marche.

ORL

  • Distension des veines du pharynx avec rougeur, sécheresse et besoins fréquents d'avaler.

Modalités

Aggravation

  • Par la chaleur.
  • Par la station debout.

Amélioration

  • Par le froid appliqué localement,
  • par l'exercice.

Posologie 

  • AESCULUS HIPPOCASTANUM se prescrit généralement en basse dilution, par exemple en 5 CH, 3 granules 3 fois par jour. 

☛ En savoir plus sur les posologies en homéopathie 

 

Modifié le: 
31/10/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Véronique Baumann - Médecin homéopathe - 23/06/2011

À propos de l'auteur

Docteur Véronique Baumann, médecin homéopathe, fondatrice du site Homeophyto.com et auteure d'ouvrages grand public sur l'homéopathie. 

Bibliographie
  • Guermonprez/Pinkas/Torc, Matière médicale homéopathique, Editions Similia (4 mars 2017), ISBN : 978-2842510718
  • H. Voisin, Matière médicale du praticien homéopathie, Éditions Narayana (15 décembre 2015), ISBN : 978-3955820183
  • Charette, Matière médicale pratique, Editions Similia (9 juin 2000), ISBN : 978-2842510176
  • Boericke , Matière médicale, Editions Similia; Édition : 9e éd. (18 janvier 1999), ISBN : 978-2904928994
  • L. Vannier, J. Poirier, Précis de matière médicale homéopathique, Editions Boiron (7 janvier 1999), ISBN : 978-2857420675
  • D. Grandgeorge, L’esprit du remède homéopathique : Ce que le mal a dit, Editions Narayana (8 mars 2016), ISBN : 978-3955821036
  • H. Allen, Matière Médicale de la fièvre, Similia (18 avril 1996), ISBN : 978-2904928550
  • P. Barbier, Homéopathie : Petits remèdes retrouvés, Ed. Marco Pietteur (15 janvier 2003), ISBN : 978-2872110872
  • J.Jouanny, J.B. Crapanne, H.Dancer, J.L. Masson, Thérapeutique homéopathique Possibilités en pathologie chronique, Ed. CEDH (15 février 2011), ISBN : 978-2915668575
  • M. Guezmonprez, Homéopathie : Principes – Clinique – Techniques, Editions Similia (9 mai 2017), ISBN : 978-2842510763
  • M. Busser, F. Chefdeville, J.M. Cousin, P. Desorbeau, J. Lambert, J. Merckel, J. Nougez, Homéopathie : Les relations médicamenteuses, Editions CEDH (4 novembre 2017), ISBN : 978-2915668803
  • A. Coulamy, C. Jousset, Basses dilutions et drainage en homéopathie, Editions Similia (1 janvier 2002), ISBN : 978-2842510343
La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999