ACCOUCHEMENT et LACTATION en homéopathie vétérinaire

Comment l'homéopathie prépare et facilite l'accouchement chez les animaux

Accouchement ou mise bas, allaitement et homéopathie en médecine vétérinaire, Jacqueline PEKER, vétérinaire homéopathe nous livre le fruit de ses années d'expérience.

 

Combien de doses de GELSEMIUM 9 - 15 - ou 30 CH ais-je pu administrer en plus de 30 ans à des vaches hypernerveuses, à des juments "diva", à des truies agitées, à des chiennes ou à des chattes trop gâtées, pour comprendre cet événement insolite qui est une mise-bas ?

J'ai même fait prendre notre GELSEMIUM à des lapines qui risquaient d'accoucher un 14 juillet, ou à des souris de laboratoire perturbées par des changements de personnel.

Mais, pour bien comprendre la prescription des médicaments homéopathiques, un petit rappel sur l'accouchement normal semble indispensable ... car personne ne ressemble à personne, en médecine vétérinaire aussi…

L'"accouchement" chez l'animal

Durée de la gestation

  • JUMENT 11 mois février - juin
  • BREBIS 5 mois
  • LAPINE 1 mois
  • CHATTE 8 semaines
  • VACHE 9 mois
  • TRUIE 3 mois/3 semaines/3 jours
  • CHIENNE 2 mois

Quelques généralités

Un accouchement, c'est l'expulsion ou l'extraction du fœtus et de ses enveloppes de l'utérus de la mère.

On parle de mise-bas, de part, de parturition, de travail

Etude anatomique

Avant l'accouchement, le fœtus est dans la cavité abdominale. Au moment de l'accouchement, il se déplace vers la cavité pelvienne.

  • Chez la jument : le détroit antérieur étant volumineux et de forme circulaire, il n'y a guère de complication.
  • Chez la vache : le bassin est long, osseux, comprimé d'un côté à l'autre, et le détroit antérieur est presque rectangulaire. Le diamètre oblique est plus grand que le diamètre vertical, et le plancher du bassin dessine une sorte de gouttière.
  • Chez la truie : le bassin est long, mais la cavité est vaste.
  • Chez la chienne et la chatte : le bassin est allongé, mais le détroit antérieur large. Le point étroit est en arrière des crêtes cotyloïdiennes.

 

 

La présentation 

Le fœtus peut se présenter en position longitudinale :

  • 99 % chez la jument,
  • 95 % chez la vache,
  • 50 % chez les autres espèces.

Lors d'une présentation transversale, celle-ci peut être dorso-lombaire ou sterno-abdominale. Le fœtus en position normale est en position dorso-sacrée.

En présentation antérieure, les membres antérieurs sont allongés dans la filière pelvienne avec la tête sur ces membres.

En présentation postérieure, les postérieurs étendus s'engagent dans la filière pelvienne.

Toutes les femelles "se préparent" à l'accouchement. A l'intérieur, le processus hormonal s'associe à l'augmentation des myosimes.

  • Chez la vache : affaissement des muscles fessiers, croupe déformée, queue en cimiez, on dit que la vache se casse.
  • Chez la jument et la chienne, la vulve augmente de volume, reste plus ou moins béante, alors qu'apparaît un bouchon cervical. La mamelle émet du colostrum.

Variations de température

1 à 1,5 chez la jument et la chienne. Chez la vache, augmentation en fin de gestation et pendant l'accouchement, retour à la normale.

Comportement

  • La jument, la vache s'isolent, sont agitées, avec respiration accélérée.
  • Quand la jument souffre, elle regarde son flanc.
  • La brebis s'isole.
  • Truie, chienne, chatte, lapine s'agitent et préparent le "nid".

C'est la double action des contractions utérines et des efforts expulsifs qui entraînent l'expulsion du fœtus.

Durée

  • Chez la jument : femelle debout, la nuit, 15 minutes. Le poulain est expulsé avec les enveloppes.
  • Chez la vache : 30 minutes – 3 heures. Les enveloppes fœtales restent dans l'utérus.
  • Chez la brebis : 10 à 15 minutes. Si ce sont des jumeaux : 1/2 heure entre les deux.
  • Chez la truie et les carnivores en général : les fœtus naissent de 15 à 30 minutes d'intervalle. Mais chez certaines chiennes l’expulsion peut durer 6 heures.

Expulsion des annexes

  • Jument : 10 à 15 minutes avec le poulain.
  • Vache : 2 à 8 minutes après l'accouchement. Après un temps de 12 heures, on parle de « non-délivrance ».
  • Chienne - chatte : après chaque fœtus.
  • Truie : en deux ou trois fois au cours de l'accouchement ou en totalité après l'expulsion de tous les fœtus.

Accouchement et homéopathie

C'est tant au cours de l'expulsion du fœtus qu'au cours de l'expulsion des annexes que l’homéopathie peut être prescrite.

Au DÉBUT de l'accouchement

Si agitation physique et mentale :

Si atonie utérine et rigidité du col

Douleurs violentes, inefficaces (fœtus mal engagé ou trop gros).

Ces médicaments peuvent être prescrits en alternance toutes les ½ heures.

Si les pertes de sang sont importantes

PAR LA SUITE, lorsque le fœtus se présente :

On utilise pour tonifier et régulariser les contractions :

  • SECALE CORNUTUM 5 CH qui "réveille l'utérus" et si le col est bien dilaté. Ce remède lutte contre l'asthénie des fibres lisses et des capillaires.

RETENTION DES LOCHIES

Chez les vaches, pour faciliter l'expulsion de la délivrance, on donne en alternance ALETRIS FARINOSAS 5 CH et ACTAEA RACEMOSA 5 CH

QUAND TOUT EST FINI

  • ARNICA 9 CH et certaines spécialités vétérinaires.

SUITES D'ACCOUCHEMENT

  • Un accouchement est un traumatisme - physique et parfois psychique - et, dans tous les cas, la prescription d' ARNICA 5, 7 ou 9 CH est indispensable. 3 à 10 ou 20 granules toutes les 2 ou 3 heures dans la journée qui suit l'accouchement, puis 3 fois par jour pendant 5 jours.
  • Si la mise-bas a été douloureuse et que la femelle reste tendue, inquiète : GELSEMIUM 9 CH et CHAMOMILLA 9 CH
  • Si les contractions s'espacent, mais qu'il reste des bébés, il faut reprendre : CAULOPHYLLUM 5 CH pendant quelques heures ... attention au bon moment de la décision de césarienne;
  • Parfois, l'atonie utérine s'installe, alors que quelques bébés seulement ont été expulsés (truie, chienne, chatte). On donnera au plus vite : OPIUM 5 CH, en alternance avec PLUMBUM 5 CH sur un temps court avec des prises très rapprochées, sinon césarienne.
  • Si le passage des bébés a provoqué un déchirement du périnée : ARNICA 9 CH associé à STAPHYSAGRIA 5 ou 9 CH, car la douleur peut faire refuser les bébés.
  • À la moindre suspicion d'infections, et même à titre préventif, on peut donner : PYROGENIUM 9 CH et LACHESIS 9 CH en alternance, toutes les heures ... mais surveiller la température et la nature des écoulements.
  • Si l'élimination des lochies se fait mal, surveiller la température, la nature des écoulements, l'état général, la qualité du lait et donner en alternance 3 fois par jour : PULSATILLA 5 CH et POTENTILLA 5 CH
  • Chez les femelles bonnes laitières, la fièvre vitulaire peut survenir quelques jours après l'accouchement. La malade a une démarche chancelante, elle tremble et respire mal. Le traitement classique consiste en injections intraveineuses de calcium. Cette "tétanie puerpérale" est fréquente chez les chiennes que l’on fait reproduire trop souvent. Le traitement consiste en une calcithérapie IV lente de gluconate de calcium à 10 %. En homéopathie, CALCAREA CARBONICA 9 CH associé à CUPRUM 9 CH permettront un rétablissement plus rapide et une lactation de meilleure qualité.
  • Chez les femelles coutumières du fait, nous conseillons de donner les 3 dernières semaines des complexes bien connus (Ostéocynésine ou Rexorubia) associés à SILICEA 9 CH.
  • Après l'accouchement, certaines femelles refusent leurs bébés : IGNATIA 9 CH et STAPHYSAGRIA 9 CH seront administrés pendant quelques jours.
  • Chez les lapins, très souvent, une dose d'IGNATIA 15 CH, le lendemain de l'accouchement, évite toutes les surprises (refus des bébés ou mères qui les mangent).

LA LACTATION

Le monde rural d'aujourd'hui s'intéresse à l'homéopathie, mais les vétérinaires qui exercent cette spécialité sont trop peu nombreux, et ne peuvent répondre à la demande.

Il faudra que les Ecoles Vétérinaires officialisent l'enseignement, même optionnel, et il faudra peut-être que certains d'entre nous s'intéressent aux écoles d'agriculture.

Même dans ce monde, l'homéopathie est une médecine d'avenir

Docteur Jacqueline PEKER

Vétérinaire Homéopathe

Modifié le: 
02/06/2018
par: 
Véronique Baumann
Auteur : Jacqueline PEKER - Auteur - 7/11/2016

À propos de l'auteur

Docteur Jacqueline Peker, vétérinaire homéopathe et auteure de nombreux ouvrages dédiés à l'homéopathie vétérinaire.

La référence en homéopathie, phytothérapie et médecines complémentaires depuis 1999