(h)migraine ophtalmique Principaux médicaments  de fond
A+ A

migraine ophtalmique Principaux médicaments de fond

icone-mail

On utilise des médicaments d’action générale
; ils tiennent compte de la globalité de l’individu.
Ces pistes sont données à titre indicatif ; il en existe bien d’autres
; le traitement de terrain doit être mis en place par un homéopathe.

  • CYCLAMEN 9 à 15
    H
    : C’est un médicament essentiellement féminin.
    Les maux de tête peuvent débuter le matin avec des petites
    mouches volantes devant les yeux. Les troubles visuels sont variés,
    scintillements, scotomes et sont accompagnés ou déclenchés
    par des troubles digestifs, des nausées. Aggravation avant
    les règles. Une prise toutes les heures.
  • GELSEMIUM 9 à 15
    H
    : la migraine est précédée de troubles visuels, comme
    une vision floue. Impression que la tête est serrée dans un étau,
    sensation de congestion, aggravation par la chaleur. Une prise toutes les heures.
  • IRIS VERSICOLOR 9 à 15
    H
    : migraine avec sensation de brouillard devant les yeux puis scintillements.
    La douleur s’accompagne de troubles digestifs, vomissements, brûlures
    digestives, brûlures le long de l’œsophage. La latéralité
    droite est marquée, et ce type de céphalée
    survient volontiers les jours de repos. Une prise toutes
    les heures.
  • LYCOPODIUM 9 H: souvent
    migraines du week-end ou des jours de repos, il est à envisager en tant
    que traitement de fond pour son impact sur le foie et le digestif. Migraines
    avec troubles visuels, ne voit que la moitié des objets. Sensation de
    pesanteur, douleurs pulsatiles aggravées par la faim. Aggravation également
    aux alentours de 16, 17 heures. En aigu, une prise toutes les heures, complémentaire
    fréquent : IRIS VERSICOLOR.
  • NATRUM MURIATICUM
    9 À 15 H
    : la migraine apparaît souvent le matin, s’aggrave à mesure
    que la journée avance, et s’améliore dans la soirée.
    On dit qu elle suit la courbe solaire. On retrouve des signes oculaires
    avec irritation, sensation de sable dans les yeux, larmoiement. En traitement
    de terrain, en 9 à 15 H, prise quotidienne ou hebdomadaire.
  • PSORINUM 15 à 30
    H
    : ce sont des migraines périodiques précédées
    de taches noires devant les yeux, le plus souvent du côté gauche.
    Le sujet est extrêmement frileux lors de la crise. Ce médicament
    s’adapte bien aux migraines de ce type précédant les règles.
    Dans ce cas, une dose avant le jour présumé
    de la crise, ou pour celles qui sont sous contraceptif
    oral, une dose le lendemain du dernier comprimé de
    la plaquette.
  • THUYA 9 à 15 H:
    céphalée sous orbitaire ou temporale, surtout à gauche avec
    sensation de clou enfoncé, aggravée à la chaleur, améliorée
    à l’air frais. Si les signes généraux
    sont présents, en dose hebdomadaire.

A la une

Laisser un commentaire