La cellulite
A+ A

La cellulite

icone-mail

La cellulite résulte généralement de
l’accumulation de déchets au niveau du tissu conjonctif sous-cutané.
Presque exclusivement féminine, elle se localise de préférence
au niveau des hanches et des cuisses. Actuellement, elle se manifeste tôt,
dès la puberté. Elle apparaît chez des sujets prédisposés,
mais aussi chez celles qui créent une auto intoxication de par leur
mode de vie : régime alimentaire inadapté, abus de boissons
stimulantes, tabac, stress, sédentarité…

Le remède est généralement celui du terrain, à déterminer
avec l’aide du médecin homéopathe.

Les remèdes suivants pourront néanmoins apporter une aide précieuse.

  • Thuya 4 H : la cellulite est
    répartie en  » culotte de cheval
    « . Son apparition est généralement consécutive
    à la prise de médicaments. (Pilule, hormones,
    psychotropes, antibiotiques…) À prendre pendant
    plusieurs mois une à deux fois par jour.
  • Natrum sulfuricum 7 H : les œdèmes
    sont plus généralisés, pouvant réaliser le signe
    de la bague le matin au réveil ( la bague reste coincée car les
    doigts sont trop gonflés ). Le sujet est aggravé
    par temps humide sur un plan général et souffre
    volontiers de rhumatismes. À prendre une fois par
    jour, de préférence au coucher pendant quelques
    mois.
  • Rhus toxicodendron 5 H : dans ce cas,
    la cellulite est douloureuse au toucher. Sur un plan général, le
    sujet est aggravé
    par temps humide. À prendre en complément
    de l’un des deux remèdes précédents
    2 fois par jour.
  • Phytolacca 5 H : C’est aussi un remède
    de cellulite douloureuse, avec tendance à l’obésité et aux
    lipomes.
    À prendre en complément de Thuya ou de Natrum
    sulfuricum 2 fois par jour.
  • Pilosella teinture mère : cette
    plante peut être un appoint très intéressant dans la prise
    en charge de la cellulite, par son effet drainant et stimulant sur le rein. La
    posologie est variable selon les fabricants : entre 100 et 200 gouttes par jour.Localement, les crèmes amincissantes peuvent être utiles, notamment
    celles contenant du Fucus ou de la caféine.

Les mesures diététiques sont très importantes dans la prise
en charge de la cellulite. Il faut boire abondamment, de préférence
des eaux peu salines, éviter les stimulants, et diminuer les apports en
viande. Une alimentation
équilibrée qui privilégie les sucres
lents ( pâtes, riz, céréales complètes…),
les légumes et les fruits aux dépens des
graisses et des sucres rapides contribuera à la réduire.

A la une

Laisser un commentaire