Liens pratiques



Abonnez-vous

Publicité

AURUM MURIATICUM NATRONATUM 2

Chlorure d’or brun ; c’est un sel d’or complexe à rapprocher d’Aurum metallicum sur le plan de l’action pharmacologique.
Certains auteurs le conseillent en lieu et place d’Aurum metallicum.

Type sensible

Chez un sujet congestif à tendance dépressive.
Tempérament colérique.

Publicité

Indications

Les troubles cardio-vasculaires : hypertension artérielle congestive, souvent chez un sujet pléthorique, ou chez une femme à la ménopause ; il y a possibilité de palpitations, bouffées de chaleur, battement des carotides. Artériosclérose des gros vaisseaux.
Les otites : purulentes, persistantes, accompagnées de rhinite, rhume chronique, avec écoulement de mauvaise odeur. Aurum Metallicum serait protecteur du tympan dans les otites suppurées.
Les douleurs osseuses : elles sont souvent nocturnes, aggravées au froid et l'hiver.
La colère : Aurum Metal est très intéressant chez l'enfant ne supportant pas la contradiction.
Œil douloureux, gros œil douloureux, glaucome. Photophobie, avec aggravation des douleurs la nuit, au toucher, à l’air froid et à la lumière.
Induration des testicules
Alcoolisme avec faciès couperosé, couperose.
La dépression selon AURUM MURIATICUM, la mélancolie.
Languissant, désespéré, accablé ; il sait également se montrer coléreux et violent. Tout est dans l’excès.
Lors des phases de décompensation, il présente tous les signes de la dépression grave :
- Dégoût de la vie.
- Sentiment irrationnel de culpabilité, ses fautes, imaginaires ou réelles, le conduisent à penser qu’il est indigne.
- Peur et en même temps désir de mourir. Le risque suicidaire est majeur, et l’hospitalisation est souvent indispensable.
En d’autres temps, c’est un sujet vif, souvent doué, impatient et sujet à des emportements passionnés. Autoritaire, il ne supporte pas la contradiction, et se montre volontiers irascible. Il ne tolère aucune opposition, autorité, règlements…
Les risques de décompensation sont forts, choc affectif, échec professionnel… La chute sera d’autant plus brutale et spectaculaire que notre patient aura été dynamique et actif auparavant.
Tenue négligée, isolement, désintérêt, ressassement sont autant de signes d’alarme. Des troubles cardiaques sont souvent présents, douleurs précordiales, hypertension…
En phase dépressive ou mélancolique, il se sent inférieur, coupable, son agressivité se mue en désintérêt puis en dégoût de lui-même et de la vie. Le médecin le prescrira généralement en basse ou moyenne dilution, lors des accès mélancoliques.
Attention, AURUM MURIATICUM ne doit pas être utilisé en automédication. En effet, la prise de hautes dilutions de médicaments homéopathiques entraîne un risque d’aggravation des symptômes, et dans le cas d’AURUM, le risque suicidaire est important.

Aggravation

La nuit, pas temps froid, l’hiver, par l’alcool.

Amélioration

L’été, par l’air frais.

Posologie

• En 5 H pour la pathologie de l'oreille, et les douleurs osseuses.
• En 9 H pour les colères de l'enfant.
• Les autres troubles cités sont du domaine du spécialiste.


 

Comment utiliser cette fiche, posologie, contre-indications, ...

Vous souhaitez commenter cette page : Contacts

 
"homeophyto.com, la formation et l'information pour comprendre et apprendre la prescription en homéopathie"
Copyright Homeophyto.com 1999-2011
Protection des données | Mentions légales | Accueil | Dictionnaire des médicaments | Phytothérapie | Pharmacie maison
Plan du site | Contacts | Recettes | Liens | Lectures | Faq | Abonnements | Qui sommes nous | Le site

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.