Lait et ménopause
A+ A

Lait et ménopause

icone-mail

S’il y’a bien un fait sur lequel tous les homéopathes sont d’accord, c’est bien la toxicité et l’inutilité du lait de vache pour homo sapiens.

Le vétérinaire, qui est le seul à l’avoir étudié au cours de ses études comme une matière à part entière (au même titre que la chirurgie ou l’anatomie), connaît la vie des vaches laitières saignées qui finissent en viande hachée industrielle avec colibacilles (information télé du 25/03/08).

Un milliard cinq cent millions d’individus se passent très bien du lait de vache …

ils ne connaissent ni obésité ni augmentation de la taille (comme les dinosaures pour lesquels ce ne fut pas un signe positif de l’évolution) ni chômage, ils nous inondent de tee shirt et d’informatique…

La presse féminine regorge de conseils de diététiques conseillant profusion de yaourts amincissants aux germes merveilleusement pro biotiques et aux qualités rajeunissantes mieux que le botox.

Sans aller jusqu’à parler de Brown – Sequard, grand médecin français fanatique de yaourt mort d’une cirrhose du foie, sans revenir à la Torah (comme dans mon précédent article contre le lait) sans prétendre qu’un camembert au lait cru( avec un verre de cidre), un Roquefort (avec un Sauternes) un Munster (avec un gewürztraminer) et bien sur un Maroilles non pas avec un café au lait mais avec une bonne bière de Ch’nord, sont des délices de notre gastronomie sans lesquels il ne ferait pas bon vivre…

Il est temps de rappeler certains chiffres et certains faits

  • Industrie laitière française : 140 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2006
    (le prix du lait à la pompe avait diminué de 30% sans répercussion sur le panier de la ménagère (sic))
  • Dans son émission sur France inter du 6/4/07 le journaliste Thierry SOUCARD cite les études récentes des chercheurs de HARVARD selon lesquelles l’ostéoporose dans les pays occidentaux viendrait d’un EXCES DE LAITAGE, et partant de calcium dans l’alimentation des jeunes (30% d’obèses), entrainant un excès d’ostéoblastes aux dépens de l’ostéoclasie, le système de Havers se déséquilibrant dès le jeune âge et entrainant l’ostéoporose chez le sujet plus âgé notamment en période de ménopause et ensuite les fractures spontanées du col du fémur.
  • Dans les pays asiatiques cités plus haut, contrairement aux pays scandinaves ou elle constitue un véritable fléau, l’ostéoporose est presque inconnue sauf à Singapour et à Hong Kong contaminés par la bouffe occidentale. Selon les mêmes sources le Cambodge serait totalement indemne d’ostéoporose. Dans tous ces pays les femmes consomment du soja dont les substances flavonoïdes agissent favorablement et de façon hormonale sur la ménopause .
MORALITE Les prix des laitages ayant augmenté de près de 40% (60 millions de consommateurs mars 2008), mesdames boycottez les, vous sauverez vos filles de l’ostéoporose.

Dr Marcel

 

A la une

Laisser un commentaire