Douleurs sciatiques et homéopathie
A+ A

Douleurs sciatiques et homéopathie

icone-mail

La névralgie sciatique résulte la plupart du temps de l’inflammation d’une racine du nerf sciatique par une hernie du disque L4-L5 ou L5-S1. On parle alors d’un conflit disco-radiculaire.
La plupart du temps, la douleur part de la fesse, et descend dans la cuisse, pour rejoindre, soit le gros orteil, soit la plante du pied selon la racine touchée.

La névralgie peut être d’origine :

  • mécanique, par compression, suite à une hernie discale la plupart du temps. Cependant, comme il peut exister d’autres facteurs de compression, notamment tumoraux, des examens complémentaires sont dans tous les cas nécessaires.
  • inflammatoire, avec oedème de la racine.

Sciatique hyperalgique ou très douloureuse

Ajouter selon les signes associés

Sciatiques avec paresthésies, fourmillements et/ou engourdissements

  • GNAPHALIUM 7 À 9 H : douleur aiguë avec engourdissement, sciatique de la femme enceinte.
  • PLUMBUM 7 À 9 H : douleur aiguë avec engourdissement et tendance à la constipation
  • TELLURIUM : sciatique droite aggravée au moindre effort, par les secousses, en toussant, en allant à la selle avec paresthésies.

Sciatiques suite de…

  • Blessure directe du nerf, par injection par exemple : HYPERICUM PERFORATUM, LEDUM PALUSTRE.
  • Suite de colère, contrariété : COLOCYNTHIS.
  • Après exposition au froid sec : ACONIT 15 CH une dose
  • Après avoir pris froid sur peau humide, transpiration la plupart du temps mais aussi la climatisation, le coup de froid après effort physique : DULCAMARA.

A la une

Laisser un commentaire