Diarrhées aiguës
A+ A

Diarrhées aiguës

icone-mail

La diarrhée est définie par l’émission de selles trop
fréquentes et liquides. Les causes peuvent être diverses.

  • Diarrhée du voyageur par exposition à
    des germes auquel l’organisme n’est pas habitué
  • Toxi-infection alimentaire.
  • Diarrhée liée à des excès alimentaires.
  • Diarrhée liée à un virus (
    épidémies de gastro-entérites).
  • Diarrhées de stress.

Quelle que soit la cause de la diarrhée, les règles d’or sont
la réhydratation et la mise au repos du tube digestif. Le degré de
déshydratation est difficile à évaluer ; il faut consulter
un médecin au moindre doute. On dit que la situation est critique
chez le tout petit lorsque la perte de poids atteint 10%. L’hospitalisation
est alors indispensable.

Quoi qu’il en soit, le soluté de réhydratation doit faire partie
de la pharmacie personnelle à plus forte raison si l’on a des enfants.
Cela peut se présenter sous forme de sachets contenant des proportions
très précises de sel, de potassium et autres sels minéraux
que l’on va diluer dans de l’eau minérale et donner
à volonté, par petites quantités.

Pensez à réhydrater votre petit à l’aide de ce genre de
produit dès qu’il fait de la fièvre, dès que vous suspectez
un coup de chaleur, et surtout dès qu’il y a diarrhée ou vomissements.

Les probiotiques sont également
très utiles dans deux cas particuliers : en prévention lors de
voyages dans des pas à
risque, et lors de toute antibiothérapie. Dans ce
cas, il faut les prendre tant que dure le traitement et
au moins durant un mois après le traitement. Cela
peut éviter nombre d’effets secondaires comme
les mycoses gynécologiques par exemple.

Il existe de nombreux remèdes homéopathiques de diarrhée
; nous allons sélectionner ici ceux qui peuvent être les plus
utiles pour les vacances. Cette petite liste n’est pas exhaustive, loin de
là.

Turista  » et intoxications alimentaires.

  • ARSENICUM ALBUM 5 H : c’est
    le remède de choix pour les intoxications alimentaires, surtout lorsque
    celles-ci ont
    été causées par des fruits de mer, mais pas uniquement.
    Les selles sont brûlantes et fétides, l’abdomen est douloureux
    et le sujet est calmé par l’absorption de petites quantités
    de boissons chaudes. Une prise toutes les heures.
  • CARBO VEGETABILIS 5 H :
    les diarrhées s’accompagnent de ballonnements importants, de douleurs
    abdominales obligeant le malade
    à se plier en deux. Il recherche l’air frais et est soulagé par
    l’émission de gaz et les éructations. Une prise toutes les
    heures.
  • CHINA 7 H : ce remède
    peut aussi bien être utilisé
    en aigu pour les diarrhées faisant suite à
    l’ingestion de fruits qu’en chronique lorsqu’une fatigue, une hypotension
    et une pâleur persistent. Une prise toutes les heures en aigu, deux
    prises par jour par la suite.
  • DULCAMARA 7 H : la diarrhée
    fait suite à un refroidissement, souvent au retour d’un pays chaud.
    Ce remède fait généralement merveille dans les pathologies
    suivant une exposition à un froid humide ( chez le sportif qui prend
    froid alors qu’il est encore humide de transpiration par exemple ).
  • IPECA 5 H : on retrouve
    diarrhée, vomissements et douleurs abdominales. La langue est toujours
    propre. Une prise toutes les heures.
  • MERCURIUS SOLUBILIS 5 H :
    diarrhées verdâtres avec faux besoins et mauvaise haleine. On
    note une soif intense et une transpiration abondante et de mauvaise odeur.
    Une prise toutes les heures.
  • PODOPHYLLUM 5 H : la diarrhée
    est abondante, en jet et s’accompagne de douleurs abdominales améliorées
    couché
    sur le ventre. Elle fait souvent suite à l’absorption de fruits ;
    la fatigue est intense. Une prise toutes les heures.

Nous insistons sur la nécessité absolue d’assurer une réhydratation
correcte, seule garante d’une récupération rapide.

Les diarrhées de stress.

Elles peuvent survenir jusqu’à quelques jours avant une échéance,
et se manifestent très fréquemment lors des préparatifs
du voyage, dans les gares et les aéroports.

  • ARGENTUM NITRICUM 7 À 15
    H
    : le sujet est agité, anxieux, ne tient pas en place. La diarrhée
    est verdâtre et explosive, et peut s’accompagner de douleurs à
    l’estomac. Deux à trois prises par jour.
  • GELSEMIUM 9 À 15 H :
    la diarrhée peut également s’accompagner de fréquentes
    envies d’uriner. L’anxiété
    se manifeste sous forme de trac, avec tendance aux tremblements et troubles
    du sommeil. Deux à trois prises par jour.

A la une

Laisser un commentaire