Accueil > Homeophyto avec abonnement : Quelques fiches > ARNICA MONTANA

ARNICA MONTANA

Arnica homéopathique est préparé à partir d'Arnica Montana, l'arnica des montagnes. C'est une très jolie plante vivace à fleurs jaunes, dégageant une agréable odeur aromatique. Le remède est préparé à partir de la plante entière.

Type sensible

C'est un remède d'action limitée.

Indications

Traumatismes : contusions, entorses, luxations, tendinites, surmenage sportif, avec sensation de meurtrissure et de courbature. Arnica est conseillé dans toutes ces situations, car il évitera les conséquences néfastes du traumatisme. Il est d'autant plus indiqué que l'on retrouve des signes généraux : courbatures généralisées, mauvaise nuit avec sensation que le lit est trop dur. Il est aussi indiqué dans des traumatismes plus importants comme les fractures. Son administration, conjointe à un traitement adéquat améliorera le pronostic du traumatisme et raccourcira l'évolution.

Le syndrome du cœur forcé du sportif d'endurance peut être prévenu par l'emploi de ce remède.

La fièvre : on remarque une soif intense, des courbatures et des frissons chez un malade très fatigué.

Toux : douloureuse ; l'enfant pleure avant de tousser.

Laryngite : chez les personnes qui ont forcé leur voix, avec enrouement douloureux.

La chirurgie : Arnica favorise la cicatrisation, atténue les hématomes et les douleurs musculaires au réveil.

L'accouchement : Arnica facilite le travail, calme les douleurs, et atténue le risque hémorragique.

Troubles de la micro circulation : hématomes faciles, ecchymoses.

En cardiologie : toute situation où le système cardiovasculaire est surmené : angor d'effort; douleurs thoraciques à l'effort, …Attention, ce type de tableau impose une consultation médicale. Hypertension avec sensation d'afflux de sang à la tête.

Accident vasculaire cérébral
chez l'hypertendu. Donner une dose en 30 CH le plus tôt possible.

Arnica peut enfin être indiqué dans toute pathologie (trouble du sommeil, anxiété, manifestations psychosomatiques, asthme…) faisant suite à un traumatisme physique, comme nous l'avons vu, mais aussi et cela est remarquable, à un traumatisme psychique.

Aggravation

Par le moindre contact, par le repos, par l'exercice physique, par le froid humide, les secousses

Amélioration


Couché tête basse, bien que le lit semble dur.

Posologie


La petite traumatologie et la gynécologie appellent des basses dilutions : 4 ou 5 H.
L'apparition de signes généraux invite à l'utilisation de dilutions plus hautes : 7 à 9 H.
En cas de traumatisme important, il convient de faire appel à la 15 ou 30 H.

Comment utiliser cette fiche, posologie, contre-indications, ...